vendredi 7 août 2020
A VOIR

|

Direction de la Santé : à peine nommé, Charles Marty démissionne

Publié le

Publié le 31/07/2016 à 14:59 - Mise à jour le 31/07/2016 à 14:59
Lecture < 1 min.

Charles Marty devait prendre ses fonctions aujourd’hui pour une période de 4 mois: c’est ce qu’indique un arrêté du conseil des ministres du 27 juillet, publié au journal officiel du 29 juillet. Joint par téléphone, l’ancien directeur de l’hôpital de Taravao explique avoir postulé pour être titulaire… mais pas intérimaire : « Soit on me fait confiance, soit c’est inutile! »  s’agace le fonctionnaire. 
Le nom de son successeur devrait être publié dans le journal officiel de demain. 
Depuis le début de l’année c’est le troisième à être nommé provisoirement à ce poste. 

Du côté de l’hôpital du Taaone, en revanche, la candidature de René Caillet à la direction générale se précise. Elle doit être présentée lors du prochain conseil d’administration de l’établissement, lundi 8 août, puis à la Commission de Contrôle budgétaire et financier de l’Assemblée. Responsable du pôle « organisation sanitaire et médico-sociale » à la Fédération hospitalière de France, René Caillet bénéficie d’une expérience de directeur d’hôpital depuis 30 ans. La décision de sa nomination sera validée par le Conseil des ministres. 

Rédaction web
 

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Cyril Tetuanui reste président de la communauté de communes...

À Raiatea, le président de la communauté de communes Hava’i ne change pas : Cyril Tetuanui rempile pour un deuxième mandat. Une réélection qui n’a pas été du goût de tout le monde…

45 surfeuses en lice pour la Reef Vahine Cup

Tehinahoohu Tupea-David, membre du comité organisateur de la Reef Vahine Cup, nous parle de cette première compétition de surf organisée depuis la levée du confinement. A partir de ce vendredi, et jusqu'à dimanche, elle réunit 45 surfeuses de tout âge sur le spot de Taharuu.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV