dimanche 18 avril 2021
A VOIR

|

Dimitri Pitoëff, élu nouveau président du Conseil d’orientation et de suivi des retraites

Publié le

Publié le 31/05/2019 à 13:52 - Mise à jour le 20/06/2019 à 8:49
Lecture 2 minutes

Avec sept voix en sa faveur, Dimitri Pitoëff prend la tête du COSR. Manuia Leslyn Maiti recueille quant à elle cinq voix, et Régis Chang est réélu vice-président. C’est la deuxième élection organisée en l’espace de deux semaines, celle du 16 mai dernier ayant été annulée. « Il y a eu vice de forme dans la convocation d’installation, constaté par les membres du COSR, il est vrai, à mon initiative. Et donc nous avons remis le président et le vice-président du COSR en place en respectant l’ensemble des règles parce qu’il y avait un risque qui pouvait éventuellement peser sur nos travaux » explique le nouveau président du COSR.

« Je crois qu’il est essentiel de donner un avis sur les projets d’arrêtés pour la mise en place de la retraite, qui est mise en application au 1er juillet. Il y a un certain nombre de dispositions sur lesquelles nous souhaitons que le dispositif soit aménagé. Et puis ensuite, le COSR a un rôle essentiel pour la réforme future, les réformes structurelles, comment assurer les équilibres, comment arrêter d’augmenter les cotisations… Il faut qu’on repense la retraite par répartition en Polynésie entre le régime tranche A et le régime tranche B » poursuit-il.

L’élection terminée, les membres du COSR se sont immédiatement mis au travail. Ils doivent en effet rendre avant mardi 4 juin leurs premiers avis, sur trois projets d’arrêtés du gouvernement : « Un sur le minimum vieillesse, un sur la question de l’allocation vieillesse de solidarité, et l’autre qui est beaucoup plus conséquent, qui regroupe l’ensemble des arrêtés prévus dans la loi de Pays, notamment les abattements, les règles de la réversion ry les pensions d’orphelins en tranches A et B » précise Dimitri Pitoëff.

Élu pour deux ans, le nouveau président du COSR, entend mener une réflexion de fond, notamment en ce qui concerne la répartition entre les tranches A et B.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.