mercredi 5 octobre 2022
A VOIR

|

Différentes aides à la création numérique au fenua

Publié le

La ministre de l’Éducation et de la modernisation de l’administration, en charge du numérique, Christelle Lehartel, a rencontré ce vendredi après-midi, à la Polynesian Factory à Pirae, les acteurs économiques du Pays, dont les projets bénéficient d’aides au numérique.

Publié le 16/09/2022 à 16:29 - Mise à jour le 20/09/2022 à 9:47
Lecture 2 minutes

La ministre de l’Éducation et de la modernisation de l’administration, en charge du numérique, Christelle Lehartel, a rencontré ce vendredi après-midi, à la Polynesian Factory à Pirae, les acteurs économiques du Pays, dont les projets bénéficient d’aides au numérique.


À cette occasion, la cheffe de service de la Direction générale de l’économie numérique (DGEN), Tevaite Pugin, a fait une présentation des aides disponibles sur le Fenua, jugé pas assez connu du public par la ministre : l’aide à la connexion internet – ACI, l’aide à l’inclusion digitale – AID, alors qu’un nouveau dispositif entre en vigueur, l’aide à la création numérique – ACN

En effet, le numérique a un fort intérêt économique et social, étant facteur de croissance, d’attractivité et de développement durable de la Polynésie française. La connexion numérique est devenue indispensable à la connexion sociale, la crise sanitaire ayant amplifié ce besoin. Les enjeux de la transition numérique sont majeurs, pour qu’usagers et professionnels, restent effectivement connectés via les sites web ou applications.

À l’issue de cette brève mise en lumière sur les aides dont les entreprises et associations peuvent prétendre, quelques entités ayant bénéficié de ces aides ont souhaité témoigner de moyens déployer que ces aides ont permis.

L’association Huma Mero, présidée par Henriette Kamia, a remercié la DGEN pour la mise en œuvre de ces aides, mais surtout pour le suivi et l’accompagnement dans la démarche. Chargé de booster l’insertion professionnelle des personnes atteintes de handicap, l’outil informatique et numérique devient plus que nécessaire, pour la réalisation des CV et lettre de motivation de chacun.

Quelques entreprises privées ont également partagé leurs expériences et ont exprimé leurs satisfactions face à l’ACI, l’AID et l’ACN. La ministre, Christelle Lehartel, a ensuite profité pour officialiser les dossiers d’aides de nouvelles entreprises ayant rejoint le dispositif.

infos coronavirus