mardi 18 mai 2021
A VOIR

|

Développement de la filière bois aux Marquises.

Publié le

Publié le 17/10/2016 à 15:43 - Mise à jour le 17/10/2016 à 15:43
Lecture 3 minutes

Après avoir dressé l’état de la filière bois en Polynésie française, le Président de la Polynésie française a présenté une communication destinée à proposer au Conseil des ministres des perspectives de développement et le contenu d’un appel à projet pour l’exploitation de l’important massif forestier domanial de Pinus sur l’île de Nuku Hiva.

Le domaine sylvicole résulte du très important programme de boisement initié dans les années 70. (…) Les peuplements en pinus sont dorénavant à maturité et offrent des volumes suffisants pour la viabilité économique de l’exploitation forestière.

(…) La mise en œuvre des chantiers d’exploitation et de valorisation, compte tenu des moyens très importants qu’ils exigent en termes d’équipements et de professionnels qualifiés, ne peut être envisagée dans le cadre du service public.
 
Sur la base de ces éléments, le gouvernement envisage de confier à un opérateur industriel, sélectionné par appel à projet, l’exploitation pérenne des massifs forestiers domaniaux de la Polynésie française. Il est attendu de cet opérateur qu’il installe l’intégralité de la filière, depuis la coupe de l’arbre jusqu’à la distribution des produits finis.

La mise en place de la filière complète est, en effet, la condition indispensable pour que de petits porteurs de projets forestiers plus modestes (…) puissent y écouler leurs propres productions. De nombreuses petites entreprises forestières se consacrant par exemple à la coupe et au débardage y trouveront le débouché indispensable pour leurs grumes.
 
De plus, l’exploitation des massifs domaniaux par l’opérateur industriel principal permettra aussi qu’il fournisse à ces plus petites entreprises les prestations qui leur sont nécessaires telles que l’affûtage, le séchage, le traitement des bois, autant d’opérations qui exigent, elles aussi, des investissements conséquents.

Ces différents points doivent être intégrés parmi les critères de sélection de l’appel à projet relatif à la mise en valeur des peuplements domaniaux de pinus qui sera lancé très prochainement.

Autres points abordés en conseil des ministres: 

– Délégation pour le développement des communes : six opérations d’investissements soutenues par le Pays à Ua Pou et Ua Huka
 – Point sur les actions de la communauté des communes (CODIM) des Marquises
 – Emprunts 2016 : offre de financement proposée par la Banque de Polynésie
– Opérations d’investissement réalisées par le Pays aux îles Marquises
– Elevages de poules pondeuses aux Marquises
 – Soutien au secteur du tourisme aux Marquises
 – Nouvelle offre de produits touristiques autour du va’a
 – Le Pays a pris acte du projet de développement de la filière pêche hauturière présenté par la CODIM
 – Développement d’une activité de transbordement de bateaux étrangers dans l’archipel des Marquises
 – Tournage du film Gauguin : aide à la production audiovisuelle
– Ouverture de la Maison de l’enfance de Taiohae
 – Déploiement du dispositif CAE dans l’archipel des Marquises
 – Attribution de subventions de fonctionnement aux associations sportives et de jeunesse
 – Mise à disposition d’un navire d’assistance à la commune de Ua Huka
 – Changement de dénomination : l’hôpital de Taiohae devient l’hôpital Louis Rollin
 – Publication d’un ouvrage scientifique sur la biodiversité des Marquises 
 – Projet de modification de la liste des espèces menaçant la biodiversité
 

L’intégralité du conseil des ministres

infos coronavirus

Vaccin, nucléaire, social : l’interview en Polynésie de Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer

La visite du ministre des Outre-mer en Polynésie s'est achevée vendredi après un passage dans l'archipel des Marquises. Sébastien Lecornu était l'invité de notre journal avant de repartir en métropole :

Une pétition pour pouvoir voyager en métropole

Les déclarations du ministre des Outre-mer ont douché les espoirs de centaines d’habitants qui espéraient enfin pouvoir fouler le sol de métropole...