samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Des tota pour construire un centre d’accueil

Publié le

Publié le 24/03/2017 à 15:28 - Mise à jour le 24/03/2017 à 15:28
Lecture < 1 min.

Mereana Alexandre est la présidente du Fare Heimanava qui œuvre en faveur des personnes atteintes de la trisomie 21 et pour elle, l’édition 2017 du Tota tour est un bon cru. « Ce n’est que du bonheur. Il y a des tota plein les sacs. La population a encore été très généreuse cette année. »

Pour cette neuvième édition, on note un grand engouement de la population pour cette opération caritative. « De quatre trucks les cinq premières années, on est passé à neuf trucks cette année, et on a du refuser du monde ». Des trucks bondés, dans lesquels le public pouvaient embarquer pour 300 Fcfp incluant un repas à Taravao et un t-shirt. 

Les tota ainsi récoltés vont servir à financer un projet. Celui de monter un centre, « Papa Nui », adapté aux besoins de l’association et à ceux de ses protégés. « Actuellement nous avons un centre sur Papeete, mais celui-ci est petit et nous ne pouvons accueillir qu’une trentaine d’usagers. D’où l’utilité de construire un plus grand centre et répondre aux besoins des familles dont les enfants sont atteints de cette maladie. »

L’an dernier, le Tota Tour a permis de récolter  1 524 152 Fcfp de dons qui ont permis d’offrir des activités aux enfants malades. 

 

Rédaction Web avec Thierry Teamo

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.