lundi 19 avril 2021
A VOIR

|

Des tablettes à la place des livres au lycée Paul Gauguin

Publié le

Publié le 16/06/2019 à 14:40 - Mise à jour le 16/06/2019 à 14:40
Lecture 2 minutes

La transition annoncée vers le tout numérique au lycée Paul Gauguin a inquiété certains enseignants et parents d’élèves. La grille tarifaire présentée par l’établissement pour s’équiper affiche une augmentation des frais de scolarité. En effet, dès la prochaine rentrée, la cotisation annuelle à la coopérative scolaire du lycée Paul Gauguin passera de 10 000 Fcfp à 15 000 Fcfp.
 
Les 5 000 Fcfp supplémentaires concernent l’achat de manuels numériques, autrement dit des cours sur support numérique. Car c’est le changement prévu pour les 900 élèves de seconde et de première. Pour eux, il n’y aura plus de manuels papier.
 
« Les manuels ont un coût, explique Thierry Delmas, directeur de la direction générale de l’Education et des Enseignements (DGEE). C’est des manuels qui viennent de métropole, c’est des manuels qui sont aussi en cours d’élaboration, puisque les programmes liés à la réforme ont été publiés en janvier, donc ils sont en train d’être élaborés et le temps d’acheminement fait que l’option avec des manuels sur une tablette est une bonne option. »
 
Pour lire ces manuels numériques, il faudra posséder une tablette. Et pour les élèves qui n’en sont pas équipé, l’établissement propose la location d’une tablette à partir de 29 900 Fcfp pour une année, en plus d’une caution de 30 000 Fcfp.
 
Puis les prix deviennent dégressifs : 17 000 Fcfp la deuxième année et 12 000 Fcfp la troisième année de lycée. Un système de location qui prévoit la maintenance de l’outil numérique. 
 
Une somme de plus à prévoir dans le budget. Mais pour les familles les plus modestes, une prise en charge financière de l’équipement est promise par le fonds social. De quoi rassurer l’association des parents d’élèves.
 
Mais le budget du fonds social sera-t-il suffisant pour répondre à la demande des familles ? Selon leur niveau de vie, ce sera plus difficile pour certains élèves de s’équiper.
 
L’autre option proposée par l’établissement est l’achat d’une tablette reconditionnée à 39 900 Fcfp. Là aussi, une somme à prévoir.

Se pose alors la question de l’organisation des cours dans cette transition au tout numérique. Si le support papier est banni et que l’achat d’une tablette n’est pas obligatoire, il semble complexe d’assurer l’équité entre tous les élèves.
 
 

Rédaction web avec Thomas Chabrol

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.