dimanche 9 mai 2021
A VOIR

|

Des projets pour améliorer les logements insalubres de la zone urbaine

Publié le

Vendredi matin, à la Présidence, s’est tenue la commission du développement de l’habitat durable.

Publié le 07/12/2019 à 8:30 - Mise à jour le 07/12/2019 à 6:50
Lecture < 1 min.

Vendredi matin, à la Présidence, s’est tenue la commission du développement de l’habitat durable.

Cette réunion technique avait pour objectif d’élaborer les programmes de rénovation de l’habitat insalubre sur la zone urbaine de Papeete qui s’étend de Mahina à Papara.

Le Pays a déjà engagé près de 8 milliards de Fcfp pour les programmes de Mahina, Pirae, Papeete et Punaauia. Une enveloppe qui devrait être augmentée pour réaliser les programmes à mettre en œuvre dès le début de l’année 2020.

« Le Pays a engagé d’importants moyens sur la question du logement. Si on veut accélérer et s’attaquer à l’habitat précaire, insalubre, à rénover, il y aura nécessairement à établir des priorités et probablement des besoins supplémentaires. C’est tout le travail que nous allons faire début 2020 dans le cadre du programme de rénovation urbaine, et il est vrai qu’il y a ce que le Pays engage déjà, et puis il y a un certain nombre de discussions à avoir avec les partenaires, de manière à ce que cet effort à faire en matière de solidarité à l’égard des familles les plus modestes qui ont besoin d’un habitat rénové ou neuf, puisse se faire dans les années qui viennent dans le cadre d’une programmation à cinq-dix ans, au plus tard » explique Mahieddine Heldi, directeur de la délégation à l’habitat et à la ville.

infos coronavirus