mardi 7 décembre 2021
A VOIR

|

Des patrouilles pour sécuriser les navettes entre Tahiti et Moorea

Publié le

Comme à chaque long week-end, les Tahitiens se massent dans les navettes en direction de Moorea. Depuis 3 ans, un partenariat entre la gendarmerie et les deux compagnies maritimes a été conclu. Un système de contrôles réguliers permet de limiter les incivilités, pour des traversées plus sereines.

Publié le 30/10/2021 à 17:29 - Mise à jour le 31/10/2021 à 10:14
Lecture 2 minutes

Comme à chaque long week-end, les Tahitiens se massent dans les navettes en direction de Moorea. Depuis 3 ans, un partenariat entre la gendarmerie et les deux compagnies maritimes a été conclu. Un système de contrôles réguliers permet de limiter les incivilités, pour des traversées plus sereines.

Moorea est une destination prisée par les Tahitiens pour ce long week-end de la Toussaint. Lors de ces mouvements importants de la population mais aussi régulièrement au cours de l’année, la gendarmerie participe aux traversées. Depuis 3 ans maintenant, une convention a été signée entre la gendarmerie et les deux compagnies maritimes assurant la navette.

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

La présence des forces de l’ordre a surtout un effet dissuasif. “Le transport en mer est un des moyens de mobilité privilégiés par les Polynésiens. Il nous semblait important d’avoir ce partenariat pour pouvoir assurer la sécurité au bord des navires”, explique Dorothée Cartier, cheffe du bureau opération emploi au sein de la gendarmerie publique. “On vise surtout principalement la prévention des attroupements ou du risque d’alcoolisation, ou des incivilités sur les ferrys ou auprès des équipages. À côté de ça, nous allons avoir également l’ensemble des militaires qui sont en tenue et en armes qui vont pouvoir faire de la surveillance lors de leurs liaisons sur Moorea”.

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Pour les passagers comme pour les équipages, la mesure est plutôt appréciée. “C’est rassurant pour nous et aussi pour les passagers. Il peut y avoir des situations à bord, des situations qui peuvent dégénérer”, confie une hôtesse.

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Au total, 200 passages sont opérés par les forces de l’ordre, tout au long de l’année. Depuis quelques mois, l’accent est mis sur le respect des mesures sanitaires et des gestes barrières.

infos coronavirus