samedi 28 novembre 2020
A VOIR

|

Des passagers bloqués à San Francisco et Narita

Publié le

Des centaines de passagers, dont des Polynésiens sont bloqués dans les aéroport de San Francisco, en Californie, et l'ont été dans celui de Narita à Tokyo, suite à des retards ou annulations de vols.

Publié le 11/11/2019 à 21:13 - Mise à jour le 12/11/2019 à 17:15
Lecture 2 minutes

Des centaines de passagers, dont des Polynésiens sont bloqués dans les aéroport de San Francisco, en Californie, et l'ont été dans celui de Narita à Tokyo, suite à des retards ou annulations de vols.

Suite à un problème technique à San Francisco, le vol French bee qui devait partir ce dimanche 10 novembre de Californie pour rejoindre Papeete a été retardé. Il a finalement décollé dans la nuit de dimanche à lundi.

Si certains passagers ont pu trouver un hôtel et profiter de quelques heures supplémentaires pour visiter la ville, d’autres ont dû camper à l’aéroport.

Les passagers qui étaient convoqués en fin d’après-midi aux comptoirs d’enregistrements se sont retrouvés confrontés à un autre problème. French Bee se trouvait dans l’incapacité de ré-imprimer des cartes d’embarquement avec la date du jour. Sans carte d’embarquement, les douanes ont refusé de laisser passer les passagers. Seule solution : des cartes d’embarquement faites à la main.

Au Japon, le vol Narita/Tahiti d’ATN a été annulé. Il devait arriver ce matin. La foudre se serait abattue sur la carlingue du Dreamliner, et aurait creusé un petit trou. Selon un PNC interrogé par les passagers, il ne s’agirait pas d’une avarie importante.

Les passagers ont dû attendre le feu vert de Boeing pour décoller. L’enregistrement a aussi été retardé car le système a connu une panne.

La foudre se serait abattue sur la carlingue en arrivant à Narita. Selon le personnel de bord, le tonnerre était particulièrement fort. Le vol devait arriver à Tahiti lundi matin à 9H30. La compagnie a finalement obtenu le feu vert pour décoller, et le vol devrait arriver mardi matin à 4H40.

Les touristes japonais qui ont raté leur correspondance pour les îles devraient être réorientés à leur arrivée.

infos coronavirus