samedi 23 janvier 2021
A VOIR

|

Des paillettes, même avec le couvre-feu

Publié le

Et si cette année il n’y a pas de grandes soirées à cause de la situation sanitaire, vous êtes tout de même nombreux à avoir investi dans une tenue de soirée. Le réveillon de la Saint Sylvestre est pour la plupart l’occasion de se mettre sur son 31 ! Si certains ont fait le choix de s’offrir un beau vêtement en boutique, d’autres ont opté pour la location.

Publié le 30/12/2020 à 18:31 - Mise à jour le 04/01/2021 à 17:49
Lecture 2 minutes

Et si cette année il n’y a pas de grandes soirées à cause de la situation sanitaire, vous êtes tout de même nombreux à avoir investi dans une tenue de soirée. Le réveillon de la Saint Sylvestre est pour la plupart l’occasion de se mettre sur son 31 ! Si certains ont fait le choix de s’offrir un beau vêtement en boutique, d’autres ont opté pour la location.

Si le Nouvel an est une soirée spéciale, les préparatifs font aussi partie des festivités. Trouver LA robe du Nouvel an n’est pas une chose facile alors on vient le plus souvent entre amies. Cette année, malgré la crise, on ne déroge pas à la règle, les paillettes sont de sorties : « Beaucoup de noir mais avec beaucoup de brillants, des strass, du doré pour marquer le coup » du passage en 2021 nous confie Patrick, styliste.

Un réveillon particulier, pas de grandes soirées donc à cause du couvre-feu et le respect des gestes barrières mais qu’importe, cela ne gâchera pas le plaisir de se mettre sur son 31 : « on va essayer de faire une petite fête entre amis mais comme avec le couvre-feu on ne peut pas rester longtemps… on va quand même essayer de s’amuser. Il faut toujours être jolie malgré les circonstances. »

Se sentir belle en toutes circonstances… C’est aussi possible dans un dressing collaboratif. Ici, plus besoin de se ruiner, on ne vend pas mais on loue à bas prix. Tahara propose des milliers d’articles : « Il y a un peu plus de 3 000 articles en comptant tout, de la plus petite paire de gants à la plus grande robe de mariée. (…) Tout ce qu’il y a autour de nous, il y a des propriétaires derrière. A chaque fois que leurs vêtements sortent, ils touchent une commission. de l’autre côté, la gestion, le stockage, l’entretient, c’est le dressing qui s’en occupe. »

Vestes, robes, pantalons, en ces périodes de fêtes la demande explose et l’idée de consommer responsable fait son chemin : « je trouve ça super parce que ça fait moins de déchets, c’est une bonne chose pour la planète. Et en plus ça coûte moins cher et on peut porter des choses qu’on n’aurait peut-être jamais rêvé de porter comme la robe que j’ai choisi. »

La location, une alternative économique en ces fêtes de fin d’année pour être sur son 31, le 31 !

infos coronavirus