dimanche 24 mai 2020
A VOIR

|

Les fonctionnaires doivent rester chez eux

Publié le

Un conseil des ministres extraordinaire s'est tenu ce dimanche afin d'adopter les mesures nécessaires pour maintenir un service minimum de l'administration, tout en limitant au maximum les possibilités de contamination.

Publié le 22/03/2020 à 18:03 - Mise à jour le 23/03/2020 à 1:07
Lecture 2 minutes

Un conseil des ministres extraordinaire s'est tenu ce dimanche afin d'adopter les mesures nécessaires pour maintenir un service minimum de l'administration, tout en limitant au maximum les possibilités de contamination.

Édouard Fritch a réuni un conseil des ministres extraordinaire à 17 heures ce dimanche. Il y a convié des chefs de services du Pays, pour adapter l’administration au confinement.

Son objectif : maintenir un service minimum tout en limitant au maximum les possibilités de contamination.

Un spécialiste de l’OMS, Sean Casey, assiste le Pays et l’Etat dans la gestion de cette crise sanitaire.

Il a été décidé que l’ensemble des agents du Pays doivent désormais rester chez eux et ne pas se rendre sur leur lieu de travail. Un mois de congés leur sera crédité dès à présent afin qu’ils puissent respecter le confinement.

Les chefs de service prendront contact directement avec les agents dont la présence serait nécessaire.

Une mesure qui n’inclut pas les 3000 personnels des services de santé, les pompiers de l’aviation civile et les personnels communaux des services d’urgence, qui restent mobilisés face à cette crise.

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Le président appelle à nouveau l’ensemble des Polynésiens à respecter les consignes de confinement et à rester à domicile si leur présence sur leur lieu de travail n’est pas indispensable.

Car « plus nous respectons le confinement, moins la crise sera longue, a indiqué Edouard Fritch. Et il n’est pas dans notre intérêt qu’elle dure 2-3 mois. »

Il est d’ailleurs envisagé d’interdire la vente de boissons alcoolisées afin de maintenir les gens chez eux.

Le vice-président Teva Rohfritsch annoncera lundi les mesures retenues par le Pays afin d’accompagner les acteurs économiques dans cette crise. Une modification budgétaire sera proposée à l’assemblée de la Polynésie française début avril afin de pouvoir les financer.

La bonne nouvelle est que 15 tonnes de matériel (masques, gants et éléments de test) doivent arriver cette semaine par avion pour aider le personnel soignant dans son travail.

REPORTAGEMike Leyral

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Bibliodrive : un nouveau système de prêts à la...

Afin de permettre aux adhérents de la médiathèque de continuer à accéder aux livres, CD et DVD (les bibliothèques et le cyberespace étant fermés) tout en respectant les protocoles sanitaires, la Maison de la Culture a mis en place un système de Bibliodrive.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV