mardi 17 septembre 2019
A VOIR

|

Des leurres fait maison pour pêcher les “peti” à Faaite

Publié le

Publié le 14/03/2019 à 11:04 - Mise à jour le 14/03/2019 à 11:04
Lecture 1 min.

Étant enfant, Paul Mauati a appris tous les rudiments de la pêche avec son père. Depuis, cette passion ne l’a plus quitté. Et quand il décide d’aller à la pêche, pas besoin d’aller au magasin puisqu’il confectionne lui-même ses leurres. “C’est mieux de les faire soi-même. C’est plus simple et plus économique” explique Paul Mauati, pêcheur de Faaite.
 
Des leurres qu’il va utiliser le soir-même pour pêcher des rougets. Les fameux i’ihi ou “peti” en pa’umotu, sont très appréciés de la population locale. À 19 heures, alors que le soleil disparaît derrière l’horizon, les premiers rougets mordent à l’hameçon : “En 5 minutes, la moitié du bac est déjà remplie.Les leurres fonctionnent vraiment” nous dit Paul.

À Tahiti, Tereani Takamoana, habitant de Faaite, pratique aussi souvent cette pêche : “J’ai déjà fait cette pêche à Tahiti et c’est différent. On quitte la maison à 19 heures pour aller à la pêche et pour rentrer à 4 heures du matin, juste pour remplir un petit seau de poissons”.
 
Alors que là, en à peine une demi-heure, le bac à poisson est presque rempli. Une fois rentrés de la pêche, le butin sera partagé. À Faaite, Paul est une référence dans l’art de la pêche et lorsqu’il est de sortie, il revient rarement bredouille. Un symbole de courage pour la jeunesse pa’umotu de Faaite.
 

Rédaction web avec Rony Mou-Fat

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV