mardi 23 juillet 2019
A VOIR

|

Des idées de repas made in fenua pour Noël

Publié le

Publié le 20/12/2018 à 14:17 - Mise à jour le 20/12/2018 à 14:17
Lecture 3 minutes

Le chef Jean-Pierre Desperiers cuisine les produits locaux depuis plus de 40 ans et il fait régulièrement ses courses au marché de Papeete. Sur les étals, les produits frais sont des ingrédients de choix pour concocter un menu de Noël 100% local. Et faire ses courses avec les produits du marché, c’est aussi faire le choix d’une consommation responsable. Car acheter des produits importés, outre le prix qui est plus élevé en raison du voyage, “cela ne respecte pas la planète” explique le chef. Et en plus, on fait travailler l’économie locale.

>>> Voir aussi : Vidéo – Comment passer un Noël éco responsable au fenua

Pour accompagner son poisson par exemple, un gratin à base de fruits et légumes de saison se mariera parfaitement au plat de résistance. “Puisqu’on a des ananas, puisqu’on a des patates douces… faisons un gratin à l’ananas et aux patates douces !” poursuit Desperiers. Orange, violette ou blanche, les différentes variétés de patates douces donneront une touche de couleurs aux assiettes.

En gratin ou en purée, avec des légumes verts, les recettes des produits locaux sont multiples. Le chef cuisinier milite pour un équilibre alimentaire plus sain : “Quand je suis arrivé il y  a 40 ans, on n’avait pas de chapons, de dindes… ou alors très peu et très chères. Donc on faisait avec ce qu’on avait, et je vous promets qu’on faisait d’excellents repas de Noël avec nos produits locaux” .

>>> Lire aussi : Le fait main à l’honneur au 16e salon de Noël

Pour ceux qui aiment les fromages affinés à souhait, le Saint-Tahitien ou encore la Tomme du Vent au poivre de papaye ou au rhum local surprendra les convives et leurs papilles. Face à des fromages importés vendus près de 3 000 Fcpf de kilo, Juliet Lamy, une fromagère installée à la presqu’île, se fait une petite place sur le marché des gastronomes. Elle propose une gamme de fromages frais, à pâtes molles ou dures fabriqués à Tahiti. “Cela va de 750 Fcfp à 4 520 Fcfp pour le plus fromage le plus cher” précise la jeune femme.

Pour terminer le repas sur une note fruitée et sucrée, on opte pour les ananas, les pastèques, les papayes ou les litchis des Australes. Véritables stars des fêtes de fin d’année, ils sont récoltés une seule fois par an et leur goût fait de nombreux adeptes. Frédéric Plantecoste, chef au Velvet à Papeete, a choisi ce fruit pour créer un dessert à la carte de son restaurant : une crème mousseuse au litchi, avec des morceaux de pulpe confits aux pétales de rose. “Pour Noël, on a toujours tendance à chercher des produits rares, d’exception, que l’on ne trouve pas forcément ici. Mais je pense que sur le menu, il faut privilégier des produits locaux sur au moins l’un des plats” explique-t-il.

Friand des produits locaux, le chef ajoute aussi du miel des Marquises et de la vanille dans ses biscuits… une note croquante et gourmande pour terminer en beauté ce repas de Noël made in fenua.
 

Rédaction web avec Thomas Chabrol et Naea Bennett

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X