mercredi 2 décembre 2020
A VOIR

|

Des gestes barrières difficiles à faire respecter dans les églises

Publié le

Depuis la réouverture des vols internationaux, l’archevêché de Papeete a donné consigne à toutes les paroisses de Polynésie d’appliquer les gestes barrières et de rendre obligatoire le port du masque dans les églises. Des consignes difficiles à faire appliquer, comme nous avons pu le constater ce dimanche matin à la paroisse Saint-Joseph de Faa’a.

Publié le 26/07/2020 à 16:49 - Mise à jour le 26/07/2020 à 16:49
Lecture 2 minutes

Depuis la réouverture des vols internationaux, l’archevêché de Papeete a donné consigne à toutes les paroisses de Polynésie d’appliquer les gestes barrières et de rendre obligatoire le port du masque dans les églises. Des consignes difficiles à faire appliquer, comme nous avons pu le constater ce dimanche matin à la paroisse Saint-Joseph de Faa’a.

Depuis le 17 juillet, le port du masque est obligatoire dans toutes les paroisses catholiques de Polynésie. A l’église Saint-Joseph de Faa’a, tous les officiers du culte appliquent scrupuleusement le décret de l’archevêque de Papeete. Les paroissiens, eux, ont un peu plus de mal.

« C’est difficile d’appliquer à tout le monde, mais en règle générale, on peut dire quand même que la grande partie des fidèles porte leur masque, confie père Abraham. Ce n’est pas à 100%, mais on essaie de notre mieux à faire appliquer cela. C’est à nous, pasteurs et diacres, à montrer l’exemple aux fidèles. »

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Durant son homélie, le père Abraham a rappelé les consignes du diocèse. Ce dimanche matin, la liturgie avait trait au souhait formulé par le roi Salomon à Dieu. Là aussi, la covid-19 a eu droit à son chapitre.

Dès lundi, les paroisses de Faa’a organiseront des séminaires pour évoquer leur fonctionnement en cette période d’incertitude sanitaire.

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Le décret diocésain spécifiait aussi que l’eucharistie devait être remise impérativement dans les mains. Là aussi, il faudra songer à des rappels.

infos coronavirus