Des fonds récoltés pour la Saga grâce à des œuvres NFT

Publié le

La cryptomonnaie et les NFT pour aider les associations du fenua. L'artiste polynésien Temoana a récolté 8.95 EGLD soit environ 30 000 Fcfp en faveur des enfants de la Saga. Une première opération test qu'il envisage de renouveler l'année prochaine.

Publié le 03/08/2023 à 10:56 - Mise à jour le 03/08/2023 à 11:16

La cryptomonnaie et les NFT pour aider les associations du fenua. L'artiste polynésien Temoana a récolté 8.95 EGLD soit environ 30 000 Fcfp en faveur des enfants de la Saga. Une première opération test qu'il envisage de renouveler l'année prochaine.

30 000 Fcfp pour les enfants de la Saga. La somme parait presque dérisoire, mais c’est une première au fenua en faveur d’une association. L’artiste Temoana a lancé une opération en ligne en deux phases. Deux loteries permettant de remporter des œuvres NFT de sa création, les TikiZ.

Lire aussi : Une œuvre NFT d’un artiste polynésien, exposée à Berlin

Les NFT (Non fongible token, jetons non fongible) sont des actifs numériques fonctionnant sur une blockchain comme la cryptomonnaie. Ils ont une caractéristique : le fait d’être unique. Ils peuvent servir à authentifier une œuvre, certifier de sa provenance et de qui la détient.

Vingt-sept personnes ont participé à l’opération qui a permis de récolter 8.95 Elrond (EGLD), une cryptomonnaie, convertis ensuite en Fcfp et transmis à la Saga via la plateforme de la fondation Anavai.

– PUBLICITE –

Une première timide, mais qui permettra à l’artiste d’améliorer le concept. « Cette année, c’était assez impulsif », reconnait-il. Temoana envisage déjà de renouveler l’opération l’année prochaine. « Un NFT, c’est bien plus qu’une simple image dans un wallet, c’est un lien entre des personnes. Aujourd’hui, au travers de l’univers de la blockchain, on peut compter plus de gens sensibilisés aux actions de la Saga et de leur travail pour les enfants du fenua ».

Dernières news