Des fleurs comestibles produites à Tahiti pour les restaurateurs

Publié le

Durant presque 10 ans, Nicolas Poiraud a exercé le métier de cuisiner jusqu’à ce qu’il se découvre une nouvelle passion : la production de fleurs comestibles. Rencontre :

Publié le 26/07/2023 à 17:20 - Mise à jour le 27/07/2023 à 10:11

Durant presque 10 ans, Nicolas Poiraud a exercé le métier de cuisiner jusqu’à ce qu’il se découvre une nouvelle passion : la production de fleurs comestibles. Rencontre :

Dans son propre jardin d’une superficie de 2700 m2, Nicolas cultive de nombreux produits de la terre tels que des potirons, des papayes, des pommes étoiles et bien d’autres encore… Des fruits et légumes qui lui permettent de vivre comme il l’entend, en autosuffisance alimentaire. Pour s’assurer d’un revenu, il a développé une activité rare et insolite : la production et commercialisation de fleurs comestibles auprès des restaurants, hôtels et bars. « Je me suis demandé comment lier à la fois le projet de vie qu’est l’autonomie alimentaire, et à la fois, le côté comment gagner ma vie. Et donc c’est comme ça que petit à petit, j’ai monté le projet de Umatatea Farm qui sont les fleurs comestibles pour les restaurateurs. Et à la fois, je fais aussi mon autonomie alimentaire en parallèle. »

Avant de se spécialiser dans cette exploitation florale, Nicolas a suivi 2 années de formations à l’étranger, notamment en Australie et en Malaisie. « J’avais ces fleurs dans mon jardin quand j’étais petit, mais je ne savais pas que c’était comestible. En faisant mes recherches, j’ai compris que ça l’était. Il faut connaitre, il faut faire ses recherches avant. »

Grâce à sa production, Nicolas troque ses excédents de fruits et légumes avec son entourage contre du poisson. Il donne aussi à ses propres produits une valeur ajoutée en produisant des sirops, des sauces ou bien des confitures.

– PUBLICITE –

Dernières news