samedi 26 septembre 2020
A VOIR

|

Des fleuristes du fenua formés par un maître en art floral

Publié le

Le fleuriste lyonnais Pascal Phaner, meilleur ouvrier de France, est venu à Tahiti pour transmettre son savoir-faire. Cet amoureux de la Polynésie marie les fleurs et les végétaux dans des compositions originales, différentes du traditionnel bouquet.

Publié le 30/08/2019 à 11:24 - Mise à jour le 30/08/2019 à 15:36
Lecture 2 minutes

Le fleuriste lyonnais Pascal Phaner, meilleur ouvrier de France, est venu à Tahiti pour transmettre son savoir-faire. Cet amoureux de la Polynésie marie les fleurs et les végétaux dans des compositions originales, différentes du traditionnel bouquet.

Des fleuristes du fenua se sont formés aux côtés d’un maître de l’art floral pendant plusieurs jours. Ils ont appris, par exemple, à monter une composition à partir d’une vrille en bambou. Ce travail de créativité avec des opui, oiseau de paradis et anthurium a séduit ces professionnels en quête d’idées nouvelles pour orner leur boutique. « Se renouveler, c’est dur. Parce qu’au bout d’un moment, on a tendance à tomber dans un stéréotype. On est sur une île, on est isolés, donc c’est bien d’avoir des idées d’ailleurs » confie Patrice Jambon, fleuriste

Meilleur ouvrier de France (MOF), Pascal Phaner est un amoureux de la Polynésie où il se rend régulièrement depuis 1985. À partir de fleurs locales ou importées, il imagine des compostions pour décorer les intérieurs. Fleur après fleur, feuille après feuille, la structure prend forme : « On a utilisé différents végétaux pour agrémenter cette vrille et devenir un bouquet qui fasse presque un totem, en ayant de la puissance mais aussi de la légèreté dans les végétaux » explique le fleuriste.

Pascal Phaner à l’œuvre (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Pendant dix jours, 7 fleuristes et aides fleuristes ont assemblé feuillages et fleurs, de grande ou petite taille taille selon les pièces à monter. Cette formation a permis à chaque participant de bénéficier des conseils de l’un des meilleurs fleuristes de métropole.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Pour décorer les tables ou habiller les murs, ces compositions florales se préparent du bout des doigts avec passion et minutie. Selon le volume de fleurs, certaines créations peuvent atteindre jusqu’à 3 mètres de hauteur.

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Détournement de fonds à Moorea : 4 ans de...

90 millions de Fcfp de fonds publics : c’est l’estimation du détournement qu’aurait mis en place Mickael Vanaa, entre 2013 à 2016,...

Déchets sauvages : Faa’a lance un appel au civisme

Les dépôt sauvages d’ordures ont la vie dure. Dans certaines communes de Tahiti, les policiers municipaux verbalisent les contrevenants. Ce n’est pas encore le cas à Faa'a, mais la brigade verte mène une campagne de sensibilisation contre l’incivisme. Ce matin, les muto’i se sont rendus sur les hauteurs de Pamatai et de Puurai pour faire passer le message.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV