lundi 1 mars 2021
A VOIR

|

Des étudiants se mobilisent pour financer leurs études en métropole

Publié le

Publié le 23/05/2018 à 15:18 - Mise à jour le 23/05/2018 à 15:18
Lecture 2 minutes

Les étudiants en prépa HEC à Papara rêvent d’intégrer une école de commerce prestigieuse. Mais encore faut-il y mettre le prix. Pour y arriver : place à la débrouille.

En 2016, ils ont monté l’association des étudiants de la classe préparatoire aux grandes écoles de Papara. Depuis deux ans, ils organisent différentes manifestations. Les fonds récoltés sont redistribués aux jeunes pour les aider à poursuivre leurs études en métropoles.

A l’heure actuelle, il faut débourser plus de six millions de francs sur trois ans pour espérer intégrer l’EM Lyon et plus de 5 millions pour HEC Paris et pour l’ESSEC.

Certains étudiants de Papara vont partir début juin pour espérer décrocher les oraux d’entrée. Le voyage est onéreux d’autant plus qu’ils doivent passer le concours dans plusieurs écoles. L’une des étudiantes explique :

« Il faut se loger, se nourrir et se déplacer… »

Une autre abonde dans ce sens et estime que les jeunes polynésiens sont délaissés.

« Nous sommes victimes d’une inégalité des chances parce qu’on est obligé de passer nos oraux en métropole plutôt qu’ici. »

Vendredi soir, pour la deuxième fois, l’association organise une soirée dans cette boite de nuit de Papeete. Le gérant, avec l’aide de plusieurs partenaires, n’a pas hésité à leur venir en aide. Aroma Salmon souligne :

« C’est mon rôle. On doit aussi partager les richesses et investir sur ce qui est prometteur. »

80% des fonds récoltés lors de la soirée seront répartis entre les étudiants qui en ont le plus besoin. 
 

Rédaction web avec Sophie Guébel 

PRATIQUE
 

Crazy student night 2 vendredi 25 mai au Hélios de 21h à 4 heures du matin.
Informations :
1000fr en prévente disponible chez Vaima Sport.
1500fr sur place.

 

infos coronavirus