A VOIR

|

Des élèves de CE2 à la découverte des coulisses du centre de tri postal

Publié le

Au centre de tri de Fare rata, les élèves de l’école Pamatai ont visité le cœur de la poste polynésienne. C’est là que tous les colis et lettres adressées au Père noël sont réceptionnés. Cette visite permet aux élèves qui correspondent avec d’autres classes du monde, de découvrir ce qui se cache derrière l’envoi et la réception du courrier.

Publié le 07/12/2022 à 14:02 - Mise à jour le 07/12/2022 à 14:40
Lecture 2 minutes

Au centre de tri de Fare rata, les élèves de l’école Pamatai ont visité le cœur de la poste polynésienne. C’est là que tous les colis et lettres adressées au Père noël sont réceptionnés. Cette visite permet aux élèves qui correspondent avec d’autres classes du monde, de découvrir ce qui se cache derrière l’envoi et la réception du courrier.

Ce mercredi, une classe de CE2 découvrait pour la première fois les coulisses du monde postal. C’est ici que tout le courrier destiné aux polynésiens est réceptionné, avant d’être acheminé vers les bureaux de poste. Les yeux sont grands ouverts devant le nombre de colis et de sacs postaux. À l’intérieur se cache déjà certains cadeaux de Noël.

“De voir les cadeaux tous regroupés, ça fait bizarre de les voir avant Noël, confie le jeune Tokainiua. Je pense que les lutins viennent ici pour dire au Père Noël qu’il y a encore des cadeaux qui arrivent.”

En classe, ces élèves travaillent sur la correspondance avec des écoles de France et même du reste du monde. Ce projet pédagogique leur permet d’aborder à la fois la géographie et le traitement du courrier en général, comme l’explique leur enseignante Sabrina Shan Ho Foc. Pour arriver dans la boîte aux lettres de l’école, les cartes postales ont parcouru des milliers de kilomètres. “On a pu recevoir, depuis la période 1, au moins une trentaine de cartes postales venant de différentes écoles, de France, et aussi d’autres personnes de Hong Kong, de Prague… un peu de partout. “

Crédit : Tahiti Nui Télévision

Hors période de fêtes, le centre traite en moyenne 700 colis par jour. Depuis début décembre, les agents voient le volume grimper jusqu’à 2 000 colis par jour. Et le pic n’est pas encore atteint. “Le volume a commencé à arriver effectivement, confirme le chef du centre de tri, William Vivish. On n’est pas encore au pic. On a eu par rapport aux années précédentes, un petit retard dans l’acheminement, qu’on peut attribuer au ait que les gens commandent peut-être un peu plus tard par rapport aux années précédentes, et donc on commence à recevoir.”

Crédit : Tahiti Nui Télévision

En plus du traineau du Père noël, les colis et le reste des cadeaux sont acheminés via les compagnies aériennes. Mais attention au délai : dans les soutes des avions, les denrées périssables ont la priorité par rapport à certains colis.