vendredi 26 février 2021
A VOIR

|

Derniers préparatifs avant le coup de feu

Publié le

Publié le 30/12/2016 à 15:54 - Mise à jour le 30/12/2016 à 15:54
Lecture 2 minutes

A quelques heures du réveillon c’est le branle bas de combat dans les cuisines. Côté dessert, on commence déjà à garnir les plateaux.  Tout doit être parfaitement présenté. « Il faut que soit appétissant pour que cela donne envie de manger. On doit d’abord les manger du regard » explique cette pâtissière.

Une partie est déjà prête, tels que les gâteaux, les truffes aux chocolats ou encore les macarons, sans bien sûr oublier les fruits locaux. « C’est très divers, on travaille beaucoup avec les produits locaux dont bien entendu les fruits. On les propose en mousse, en gelée. »

Pour ce soir, le chef et sa brigade ont choisi d’allier les produits du terroir avec une touche gastronomique.  Comme cette mousse rillette qui accompagnera les plats, elle est à base de langouste des Marquises et de truffes.

Côté restaurant,  on est aussi sur le qui-vive. On commence à s’atteler à la décoration et le dressage des tables. Ce soir, il y aura du monde: près de 400 convives sont attendus dans les deux restaurants de l’hôtels. Tout est prévu pour rendre cette soirée inoubliable. « Le buffet est garni, l’animation aussi, on a un spectacle avec des danseurs du feu ce soir, on a un DJ qui officiera jusqu’à l’aube ».

Pour le dîner de la saint sylvestre, les prix sont fixés à 20 000 F, une somme non négligeable mais qui ne décourage pas les convives. Depuis deux semaines l’hôtel et ses restaurants affichent complet. 
 

Rédaction Web avec  Oriano Tefau et Esther Parau Cordette

infos coronavirus