dimanche 26 juin 2022
A VOIR

|

Dernières épreuves du bac pour le directeur du lycée Samuel Raapoto

Publié le

Les épreuves écrites anticipées du baccalauréat de français ont démarré mardi matin. Au lycée Samuel Raapoto, les candidats de Première passaient leurs toutes premières épreuves alors que le directeur entamait lui ses dernières épreuves avant de quitter les lieux et partir à la direction d'un autre établissement scolaire.

Publié le 07/06/2022 à 17:02 - Mise à jour le 08/06/2022 à 10:21
Lecture 2 minutes

Les épreuves écrites anticipées du baccalauréat de français ont démarré mardi matin. Au lycée Samuel Raapoto, les candidats de Première passaient leurs toutes premières épreuves alors que le directeur entamait lui ses dernières épreuves avant de quitter les lieux et partir à la direction d'un autre établissement scolaire.


7 heures du matin, les élèves arrivent progressivement. Comme à chaque session d’examen, le directeur du lycée Samuel Raapoto est là pour saluer les élèves et leur rappeler les consignes.

Mais Jean-Pierre Sartore-Devasse quitte la direction du lycée à la fin de cette année scolaire avec un bilan très satisfaisant : en 15 ans de direction, l’effectif élèves a augmenté de 30% quand des classes ferment dans d’autres établissements. Le taux de réussite au bac frôle les 100%, l’offre de formation a été enrichie au fil des années et surtout, des événements ponctuels permettent d’accentuer la cohésion des enseignements tels que des voyages pédagogiques chaque année : “Tous ces projets-là ont nécessité de la part des professeurs un investissement puisqu’ils ont du se former, passer des certifications, et c’est l’état d’esprit de l’établissement. Il faut innover et il faut être exigeant auprès des élèves, mais aussi de soi-même, pour pouvoir continuer à être un établissement dynamique”.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Pour cette dernière session du baccalauréat en tant que directeur, Jean-Pierre Sartore-Devasse n’a pas vraiment changé ses habitudes et garde la même bienveillance auprès des élèves : “Le thème de notre année c’est pas d’être meilleur que les autres, mais d’être meilleur que la personne que l’on été hier. On peut être les meilleurs, mais en étant respectueux des uns et des autres, et de l’environnement. Je suis content d’avoir pu transmettre toutes ces valeurs à nos jeunes au fil des années”.

S’il quittera prochainement la direction de Samuel Raapoto, il restera néanmoins dans l’enseignement protestant puisqu’il prendra à la rentrée prochaine la direction du lycée agricole John Doom à Taravao.

infos coronavirus