jeudi 27 janvier 2022
A VOIR

|

Dernière pesée de l’année de nono à Raiatea

Publié le

Bien que l'on soit passé de 700 tonnes de nono habituellement chaque année contre 500 tonnes ces deux dernières années en raison du Covid, 2022 promet une belle remontée du secteur à Raiatea.

Publié le 18/12/2021 à 15:44 - Mise à jour le 19/12/2021 à 10:24
Lecture < 1 min.

Bien que l'on soit passé de 700 tonnes de nono habituellement chaque année contre 500 tonnes ces deux dernières années en raison du Covid, 2022 promet une belle remontée du secteur à Raiatea.


Les cultivateurs de toute l’île étaient sur le quai de Uturoa pour la dernière pesée de nono de l’année. À Raiatea, près de 500 personnes vivent de cette activité. Et à l’approche des fêtes, ce rendez-vous est toujours attendu par tous.

80 tonnes de nono ont été pesés. Comme dans beaucoup d’autres secteurs, le nono n’a pas été épargné par la crise. Ces deux dernières années, la production annuelle est passée de 700 à 500 tonnes. La société mère était en incapacité de transformer la matière première. “Nous avons rencontré des difficultés. Mais heureusement que la société a vite repris son activité pour pouvoir redémarrer le nono parce qu’on a eu un temps d’arrêt de 3-4 mois, à cause du confinement. En Amérique également, tout s’était arrêté. Maintenant, tout remarche bien” indique Abel Teriipaia, représentant à Morinda.

Soucieuse des agriculteurs, la société Morinda a revu sa convention. La fréquence des pesées est passée de deux à un mois cette année. Prochain rendez-vous : le 29 janvier 2022.

Pour rappel, le noni se vend 55 Fcfp le kilo.

infos coronavirus