jeudi 18 août 2022
A VOIR

|

Depuis qu’il est payant, le parking Paofai ne fait pas le plein

Publié le

Souvent rempli lorsqu’il était gratuit, le parking Paofai reste en bonne partie vide depuis la mise en place le 16 mai d’une tarification. Le terrain fait partie des biens immobiliers de la CPS à qui il a été demandé de valoriser son foncier.

Publié le 27/07/2022 à 15:34 - Mise à jour le 27/07/2022 à 16:40
Lecture 2 minutes

Souvent rempli lorsqu’il était gratuit, le parking Paofai reste en bonne partie vide depuis la mise en place le 16 mai d’une tarification. Le terrain fait partie des biens immobiliers de la CPS à qui il a été demandé de valoriser son foncier.

Propriété de la SCI CPS, le parking Paofai de 225 places est devenu payant au prix de 200 Fcfp de l’heure depuis le 16 mai. Un tarif qui comprend aussi le gardiennage et la sécurisation du site aux heures d’ouverture. De quoi satisfaire certains usagers : “J’y vois un avantage au niveau de la tranquillité. On n’est plus systématiquement importuné par des SDF qui étaient parfois un peu insistants” nous dit l’un d’eux. “Certes, c’est bien, mais quand on a un rendez-vous médical et qu’il y a du retard, cela revient cher” concède un autre.

En effet, pour les patients qui se rendent à la clinique toute proche, l’addition peut vite être salée, si les consultations accusent du retard ou durent plus longtemps que prévu. Il faut donc payer ou chercher ailleurs si l’on souhaite rester plusieurs heures, ce qui peut expliquer en partie le grand nombre de places toujours vides sur ce parking flambant neuf. “Maintenant, les familles déposent vite fait le patient et vont se garer ailleurs, dans le parking gratuit en face, à To’ata” indique Jocelyne Flohr, aide-soignante et déléguée du personnel CSTP-FO.

Parmi les habitués des lieux, il y a le personnel de la clinique. Mais sur les 179 salariés et les 40 médecins qui y travaillent, seuls 39 ont opté pour l’abonnement mensuel. Les représentants du personnel ont tenté de négocier un tarif préférentiel. La clinique a obtenu 1 000 Fcfp de moins que l’abonnement pour un particulier soit 14 000 Fcfp mensuel. “Le personnel trouve que c’est trop cher. Mais on ne va pas renoncer en tant que délégué syndical, et on va continuer à essayer de négocier auprès de la direction de la CPS, auprès de la nôtre et des autres syndicaux” déclare Jocelyne Flohr.

Quelques entreprises et des riverains ont aussi choisi de s’abonner. Mais pour l’heure, il n’y aucune formule à tarif dégressif pour satisfaire les usagers et les patients de la clinique.

La SCI CPS prévoit à terme de construire un immeuble avec parking, bureaux et logements.

Un autre parking (ex-TNAD), situé à Paofai, est lui gratuit est ouvert H24 depuis le 25 juillet. Auparavant, le parking n’était ouvert que de 5 heures du matin à 18 heures en fin de journée, et fermé les week-end et jours fériés. Désormais, il sera aussi ouvert en permanence les week-ends et les jours fériés. Si l’accès au parking est gratuit, il reste non surveillé.

infos coronavirus