mardi 2 mars 2021
A VOIR

|

Dengue, zika, chikungunya… : une exposition pour comprendre

Publié le

Publié le 28/05/2015 à 8:20 - Mise à jour le 28/05/2015 à 8:20
Lecture < 1 min.

En Polynésie française, trois arboviroses sont désormais présentes, la dengue, le chikungunya, le zika. La dengue est endémo-épidémique tandis que le zika et le chikungunya ont été introduits très récemment, respectivement en 2013, puis en 2014. Grâce à la présence de moustiques du genre Aedes, très bons vecteurs de leur propagation, ils ont causé d’importants phénomènes épidémiques.

L’exposition, conçue en 5 espaces, a pour but de contribuer aux changements de comportements et de pratiques contre ces maladies et leurs vecteurs. L’exposition se veut accessible au plus grand nombre : public scolaire, adultes, professionnels, avec des animations éducatives, des spectacles de clowns, des jeux et des mises en pratique autour de la lutte antivectorielle.
Les enfants sont d’ailleurs les premiers ciblés : « Les enfants son capables d’expliquer à des adultes ce que peuvent faire les moustiques lorsqu’ils vont piquer les adultes et qu’il y ait des maladies qui s’installent. Certains enfants sont très au courant parce que cela a été enseigné dans les écoles. Et dans les expositions, c’est également possible de faire passer cette information aux enfants pour qu’ils servent de véhicules d’information », explique le ministre de la Santé, Patrick Howell.  
 
Une table ronde, le 3 juin, à partir de 15 heures, favorisera les échanges entre le public et un panel de personnes ressources locales et extérieures à la Polynésie française. A l’attention des professionnels, une série de conférences scientifiques et des ateliers de travail seront programmés du 4 au 11 juin, en vue d’échanger sur les expériences et les pratiques.
Un site internet (www.stoparbovirosespolynesie.com ) dédié sera prochainement ouvert.

 

infos coronavirus