mercredi 18 septembre 2019
A VOIR

|

Dengue : démoustications prévues vendredi et lundi à Patutoa

Publié le

Publié le 02/04/2019 à 14:34 - Mise à jour le 02/04/2019 à 14:34
Lecture 2 minutes

L’interview de Glenda Mélix, chef du Centre d’hygiène et de salubrité publique

Un foyer de dengue est déclaré à Taunoa. Sur les 95 maisons du secteur visitées mardi soir par des infirmiers, sept présentaient 13 cas suspects de dengue de type 2. Des analyses sont en cours afin de confirmer le diagnostic. Les résultats devraient être connus avant la fin de la semaine.
 
Le quartier localisé comme étant le foyer a été délimité. Ce mercredi matin, des agents de lutte antivectorielle et ceux de la commune de Papeete ont été envoyés sur place pour informer la population de l’opération de démoustication prévu vendredi et lundi, et la nécessité de se protéger des piqûres de moustique.
 
Au Centre de salubrité et d’hygiène publique, on applique le protocole pour éviter l’épidémie. Depuis 2017, la dengue de type 2 a touché tous les pays du Pacifique mais la Polynésie était encore épargnée.
 
Au fenua, le virus de la dengue de type 1 est endémique et circule donc tout le temps. Mais celui de la dengue de type 2 n’était plus apparu depuis l’an 2000. Une forte proportion de personnes nées ou arrivées en Polynésie après cette date n’a donc pas encore été touchée.
 
Si vous êtes sujet à une fièvre qui dépasse les 38.5°, de violents maux de tête et des douleurs articulaires, consultez votre médecin au plus tôt. Pour enrayer l’épidémie, détruisez les gîtes à moustiques et protégez-vous.
 
 

Rédaction web avec Tauhiti Tauniua-Mu San et Brandy Tevero
 

Un traitement insecticide sera effectué le 5 avril et le 8 avril entre 5h30 et 8 heures du matin par le Centre d’hygiène et de salubrité publique (CHSP) dans cette zone de Patutoa, à Papeete (voir photo). Un traitement qui peut être repoussé au lendemain en cas de pluie ou de vent fort.

Le CHSP recommande de laisser les portes et fenêtres ouvertes pour faciliter la destruction des moustiques qui se cachent à l’intérieur de votre habitation, de couvrir les aliments, les bassins à poissons et les aquariums, ainsi que de signaler vos rûches au 40.50.37.45.

 

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Turama – Décrochage scolaire : qui est concerné, comment...

La Mission de lutte contre le décrochage scolaire a fait sa rentrée. La MLDS aide chaque année des jeunes qui sortent du système scolaire. Les inscriptions sont toujours plus nombreuses. Un nouveau centre a ouvert ses portes à Raiatea. Pour évoquer le sujet du décrochage scolaire, Jean-Jacques Hénault, inspecteur de l'éducation nationale était notre invité du journal.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV