vendredi 20 septembre 2019
A VOIR

|

Dengue de type 2 à Tahiti : le point sur la situation

Publié le

Publié le 02/06/2019 à 15:17 - Mise à jour le 05/08/2019 à 17:30
Lecture 2 minutes

Depuis le début de l’année, 41 cas de dengue de type 2 ont été confirmés au fenua  : 39 autochtones et 2 importés. La dengue gagne du terrain en Polynésie. Tahiti est en phase épidémique depuis le 10 avril avec 7 communes concernées : Mahina, Arue, Papeete, Faa’a, Punaauia et Papearii.

La maladie s’est aussi depuis peu déclarée dans les îles. Moorea, Bora Bora et Nuku Hiva sont en phase d’alerte. Si le virus continue sa propagation, les pulvérisations opérées dans les zones concernées ne suffiront plus : “On ne va pas être catastrophistes, mais effectivement, il faut se préparer à une épidémie de dengue qui sera peut-être importante. Et pour la ralentir, il faut lutter contre le principal mode de contamination, le monde de transmission qui est unique, qui est la piqûre des moustiques” explique Jean-Marc Segalin, responsable du bureau des pathologies infectieuses.

La dengue de type 2 n’était pas apparue au fenua depuis l’an 2000. Les personnes les plus à risques sont donc les mineures, les personnes âgées et les femmes enceintes. Si la phase de crise semble probablement inévitable d’ici quelques mois, le bureau de veille sanitaire se prépare “en retravaillant les protocoles de soins, en retravaillant les filières, en retravaillant les moyens et en mettant en place des dispositifs qui permettront d’augmenter les capacités d’accueil si vraiment il y avait un très grand nombre de personnes à prendre en charge” précise le docteur Jean-Marc Segalin.

Pour l’heure, pensez à vous prémunir des moustiques et à dégîter au moins une fois par semaine. Aussi, si aucun décès dû à la dengue de type 2 n’est à déplorer, sachez qu’actuellement le risque est élevée pour la leptospirose. On compte deux morts depuis le début de l’année.
 

Rédaction web avec Sophie Guébel

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires