lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

Dengue 2 : la zone de pulvérisation d’insecticide étendue à Mahina

Publié le

SANTE - L'épidémie est déclarée sur l'île de Tahiti pour la dengue 2. Des pulvérisations ont eu lieu à Faa'a, Mahina et Papara. La semaine prochaine à Mahina, elles seront étendues à l'ensemble du lotissement Fareroi.

Publié le 12/04/2019 à 13:24 - Mise à jour le 21/10/2019 à 17:14
Lecture 2 minutes

SANTE - L'épidémie est déclarée sur l'île de Tahiti pour la dengue 2. Des pulvérisations ont eu lieu à Faa'a, Mahina et Papara. La semaine prochaine à Mahina, elles seront étendues à l'ensemble du lotissement Fareroi.

Mercredi, un second cas autochtone de dengue 2 a été confirmé. Le lendemain, la présidence annonçait que l’épidémie est déclarée sur l’île de Tahiti. Des pulvérisations ont été faites jeudi à Papara, Faa’a et Mahina. Les prochaines doivent avoir lieu lundi 15 et jeudi 18 avril. A Mahina, la zone a été élargie. Les pulvérisations concernent désormais l’ensemble du lotissement Fareroi.

En période d’épidémie, les autorités ont diffusé les recommandations suivantes :

  1. Pour ne pas être infecté :
  • éliminez chaque semaine les gîtes larvaires autour de votre domicile et de votre lieu de travail
  • protégez-vous des piqûres de moustiques (répulsifs, moustiquaire, diffuseurs…)
  1. Si vous avez de la fièvre supérieure à 38°C, consultez un médecin. Ceci est d’autant plus important si vous venez de Tahiti et vous rendez dans une autre île de Polynésie française, non touchée par ce virus.
  1. Si vous avez la dengue :
  • protégez-vous des piqûres de moustiques pendant 10 jours
  • limitez vos déplacements, pour ne pas contaminer d’autres zones géographiques.

infos coronavirus

La pollution atmosphérique pourrait augmenter la mortalité par Covid-19 de 15%

Une exposition à long terme à la pollution de l'air ambiant pourrait entraîner un risque accru de mourir du Covid-19, d'environ 15% en moyenne dans le monde, selon une étude internationale publiée mardi.

Covid-19 : Les communes des îles du Vent, relais de lutte face à l’épidémie

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.