dimanche 24 octobre 2021
A VOIR

|

Délinquance : des stagiaires du RSMA pour sensibiliser les jeunes

Publié le

Depuis le mois de juin, 20 stagiaires du régiment du service militaire adapté suivent une formation d’agent de proximité et de prévention. Dispensée par la DPDJ, cette formation est à la fois théorique et pratique. Invité sur notre plateau, Teiva Manutahi, chef de service de la DPDJ, est revenu sur la problématique de la délinquance juvénile en Polynésie.

Publié le 07/10/2021 à 9:30 - Mise à jour le 07/10/2021 à 9:30
Lecture < 1 min.

Depuis le mois de juin, 20 stagiaires du régiment du service militaire adapté suivent une formation d’agent de proximité et de prévention. Dispensée par la DPDJ, cette formation est à la fois théorique et pratique. Invité sur notre plateau, Teiva Manutahi, chef de service de la DPDJ, est revenu sur la problématique de la délinquance juvénile en Polynésie.

Ces 20 stagiaires du RSMA auront pour mission d’écouter, d’informer et d’orienter les jeunes qui trainent régulièrement au centre-ville de Papeete. Notamment ceux en difficulté. “Le fait qu’on soit jeunes permet justement de partager notre parcours, vu qu’on est passé par là”, explique Raihau Temanihi, l’un des stagiaires. “On a atterri au RSMA, et on est là justement pour aider parce qu’on sait par quoi ces jeunes passent. Le fait qu’on soit jeunes aussi, c’est un plus parce qu’on parle “le même langage” et c’est plus facile pour nous de leur parler”.

Malgré la foule des mercredis après-midi à Papeete, ces futurs agents de proximité peinent à aborder les adolescents. Et si la présence de la DPDJ semble dissuader les bagarreurs et fauteurs de troubles, pour certains, cela ne suffit pas à éradiquer la délinquance juvénile.

Ce jeudi, 10 autres stagiaires sillonneront les rues de Papeete. Leur formation s’achèvera fin novembre. Ils devraient intégrer la DPDJ dès le 1er décembre pour une année entière.

Rédigé par

infos coronavirus