mercredi 12 mai 2021
A VOIR

|

Délinquance : des chiffres en baisse pendant le confinement, l’institution judiciaire « fonctionne toujours »

Publié le

Dominique Sorain, Haut-Commissaire de la République et Thomas Pison, Procureur général, dressent le bilan des chiffres de la délinquance du premier trimestre 2020 et plus particulièrement pendant la période de confinement :

Publié le 22/04/2020 à 10:10 - Mise à jour le 22/04/2020 à 15:39
Lecture < 1 min.

Dominique Sorain, Haut-Commissaire de la République et Thomas Pison, Procureur général, dressent le bilan des chiffres de la délinquance du premier trimestre 2020 et plus particulièrement pendant la période de confinement :

En Polynésie française, la délinquance est globalement maîtrisée. Depuis le 20 mars, date du début du confinement, une baisse générale des phénomènes de délinquance a été constatée.
Si le premier trimestre 2020 compte tenu de la crise actuelle ne permet pas de tirer des conclusions de l’évolution de la délinquance sur le territoire, la présentation des chiffres permet de révéler des tendances pour l’année et, ainsi d’adapter les actions.
Que ce soit au niveau national ou local, il convient de souligner que l’interprétation de cette tendance à la baisse est à nuancer pour plusieurs raisons :

• le confinement a probablement impacté les conditions de dépôt de plainte pour les victimes ;
• les délinquants se sont adaptés au contexte de confinement. L’ensemble des services de l’État et du Pays soutenus par les associations restent pleinement mobilisés pour agir dans les quatre priorités définies par le Conseil territorial de prévention de la délinquance (CTPD) :
• La lutte contre les violences intrafamiliales ;
• La lutte contre la délinquance des mineurs ;
• La lutte contre les conduites addictives ;
• La lutte contre la délinquance routière.
Pendant la période de confinement, les services judiciaires se sont recentrés sur le traitement des faits les plus graves, les comparutions immédiates ont été maintenues et le nombre d’audiences hebdomadaires s’est accru. La priorité a été donnée aux violences et, plus particulièrement les violences intra-familiales.

Retrouvez ci-dessous notre liveblog du point presse :

infos coronavirus