jeudi 25 février 2021
A VOIR

|

Délégation : la fédération polynésienne de boxe ne lâche rien

Publié le

Publié le 04/11/2016 à 17:17 - Mise à jour le 04/11/2016 à 17:17
Lecture 2 minutes

Pour Tauhiti Nena, la fédération polynésienne de boxe à toutes les compétences et les encadrants qualifiés pour bénéficier de la délégation de service public, une délégation qui n’a pas été reconduite par la ministre des Sports. « Sur les 39 fédérations affiliées au comité olympique, la fédération polynésienne de boxe est une des trois meilleures fédérations les mieux structurées au niveau des résultats sportifs, de la représentativité au niveau des archipels… Il n’y a que 3 ou 4 fédérations qui sont représentées dans tous les archipels, dont la fédération », explique Tauhiti Nena. 

C’est la fédération de boxe anglaise qui bénéficie désormais de la délégation de service public. Tauhiti Nena s’interroge sur ce choix. « Demain, il y a un nouveau gouvernement qui arrive, un nouveau ministre, il pourrait prendre la décision de retirer la délégation du va’a pour la donner au comité organisateur du Championnat du monde par exemple. Ou au niveau du volley-ball, de retirer la délégation de la Fédération de volley-ball parce que le district de Bora Bora ou de Huahine a décidé de créer une nouvelle fédération… », explique Tauhiti Nena.

Tauhiti Nena annonce que même sans cette délégation, la fédération continuera à promouvoir la boxe et à organiser des combats. « On n’a plus le droit d’organiser des championnats de Polynésie. Cette semaine nous avons des boxeurs qui arrivent des îles. On aura notre championnat de Polynésie Open mais qui va s’appeler Heiva Tuaro no Tahiti Nui. (…) Pour les championnats de monde, les Jeux du Pacifique, la sélection de la Fédération polynésienne de boxe ne pourra plus représenter Tahiti. Elle ira au nom du comité olympique de Polynésie française », annonce le président de la fédération polynésienne de boxe. 

Rédaction web (Interview : Oriano Tefau)

Tauhiti Nena, président de la fédération polynésienne de boxe

infos coronavirus