mardi 24 novembre 2020
A VOIR

|

Dégâts « économiques » causés par les intempéries : des mesures en préparation

Publié le

Publié le 31/01/2017 à 13:43 - Mise à jour le 31/01/2017 à 13:43
Lecture 2 minutes

Le vice-président Teva Rohfritsch a présenté ce mercredi en conseil des ministres, un compte-rendu de ses réunions avec les partenaires économiques et assureurs.
Ces rencontres ont permis d’établir un premier bilan de l’ampleur des dégâts économiques recensés. Teva Rohfritsch a proposé des pistes de mesures de soutien financier, d’accompagnement des entreprises sinistrées, ou encore d’allègement de procédures, qui seront validées avec les partenaires économiques lors d’une réunion programmée ce vendredi 3 février.

Cette rencontre aura pour objectif d’arrêter le train de mesures qui seront par la suite présentées pour validation à la commission de recensement des sinistres et de répartition des secours, et au Conseil des ministres.
 
 
Concernant l’état des routes après les intempéries, le ministre de l’Equipement a donné une première estimation des travaux à entreprendre sur les infrastructures du Pays lors du Conseil des ministres du 26 janvier. Une estimation à 1,526 milliards Fcfp.
 
Des investigations complémentaires menées ont montré que de nombreuses routes s’étaient dégradées. Le montant des réparations s’élève à 265 000 000 Fcfp pour les routes territoriales et à 345 000 000 Fcfp pour les routes sous un autre statut (communales ou privées).
 
Par ailleurs, les travaux de démolition du pont de la Matatia ont débuté, le lundi 30 janvier, et l’ouverture à la circulation du pont Bailey doit intervenir d’ici la fin de la semaine. Enfin, le nettoyage des zones sinistrées qui a débuté dès le dimanche 21 janvier se poursuivra cette semaine, et devrait être achevé sous 15 jours.
 
Les déchets, stockés provisoirement sur des sites proches des zones sinistrées, sont repris et acheminés vers un dépôt provisoire situé à Outumaoro, sur les terrains de TNAD. Après un tri, les déchets verts et la terre sont déposés dans une excavation privée à Punaauia pour remblayer un ancien site d’extraction. Les autres déchets sont transférés à Paihoro. Les déchets verts et la terre récupérés sur des sites de la cote Est (Mahina et Hitia’a o Te Ra) sont quant à eux déposés sur le site de Nivee, les autres déchets subissant le même traitement que ceux de la côte Ouest.
 

 

 (Compte-rendu du conseil des ministres)

 
 

Les autres sujets du compte-rendu du conseil des ministres : 

> Actions de coopération Union européenne – Polynésie française : plan de communication et de visibilité
> ​L’indice de l’emploi croît de 3%
> Mise à jour du Code des impôts
> Modèle type pour la déclaration de l’impôt sur les sociétés
> Publication de la première édition du référentiel des métiers de l’administration de la Polynésie française
> Plan d’action pour améliorer la performance du système d’assurance-maladie polynésien
 

infos coronavirus

Vaccin non obligatoire, confinement allégé… : les principales annonces de Macron

Emmanuel Macron a desserré l'étau du confinement, qui sera remplacé par un couvre-feu à partir du 15 décembre, mais a appelé les Français à la responsabilité pour les fêtes de fin d'année, alors que le pays a franchi mardi la barre des 50 000 décès dû à la Covid-19.

Après avoir attrapé la Covid, la dengue et le paludisme, il se fait mordre par un cobra

Un humanitaire britannique qui a survécu à la Covid, à la dengue et au paludisme a également réchappé à la morsure d'un cobra dans l’État du Rajasthan, dans l’ouest de l’Inde, a raconté le médecin qui l'a soigné.

Covid-19 : Moorea présente son plan communal de sauvegarde

Le Président du Pays accompagné de certains ministres ainsi que du Haut-commissaire de la République en Polynésie, se sont rendus ce matin à Moorea pour participer à la présentation du plan communal de sauvegarde (PCS) de la commune. Si l’île sœur n’a pas été épargnée par la Covid-19, elle fait figure aujourd’hui de bon élève dans la gestion de la crise.