mardi 28 septembre 2021
A VOIR

|

De nouvelles normes inquiètent les professionnels de la pêche

Publié le

Publié le 10/04/2015 à 9:19 - Mise à jour le 10/04/2015 à 9:19
Lecture < 1 min.

De nombreux pêcheurs sont inquiets et redoutent une chute de leur activité. Pour continuer à pêcher, certains vont probablement devoir passer ce diplôme, malgré une grande expérience. 

” Je prends un exemple simple, j’ai mon permis depuis 68, il n’y avait pas tous ces panneaux, tous ces ronds-points et pas autant de voitures (….) On n’a jamais contesté mon permis jusqu’à aujourd’hui et je conduis depuis plus de 50 ans (…) par expérience, on ne m’a pas retiré mon permis et on ne m’a jamais dit de retourner à l’école. C’est le même principe ” témoigne Jaros Otcenasek, le Président du syndicat des pêcheurs professionnels de Polynésie

” On a des doutes et on a peur de demain, qu’on ne puisse plus vivre normalement et faire notre travail normalement ” avoue Yann Ching, armateur.

Les syndicats des pécheurs professionnels ont réuni les armateurs et les capitaines pour envisager des solutions : payer une compensation aux armateurs ou aux équipages ou encore attribuer le diplôme à certains capitaines par le biais de la validation des acquis professionnels.

La Direction Polynésienne des Affaires Maritimes n’a pas encore pris de décision pour faire appliquer ces textes. 

Rédigé par

infos coronavirus