fbpx
lundi 9 décembre 2019
A VOIR

|

De nouveaux stagiaires pour The Brando

Publié le

Publié le 20/03/2014 à 16:51 - Mise à jour le 20/03/2014 à 16:51
Lecture 2 minutes

 L’établissement de luxe n’est pas encore ouvert mais ils sont prêts. Une quarantaine de stagiaires viennent de finir leur formation. Ils ont reçu leur diplôme ce matin. La formation mise en place par le Sefi (Service de l’emploi, de la formation et de l’insertion professionnelles) a mis l’accent sur l’anglais et comprenait également 18 semaines de stage pratique au sein de structures hôtelières de Tahiti et Moorea. Les besoins de l’hôtel The Brando portaient sur plusieurs postes différents : femmes de chambre, valets de chambre, lingères, commis de cuisine, plongeurs, serveurs de restaurant, barman, réceptionnistes, agents d’accueil, bagagistes, animateurs sportifs et culturels. Les intervenants de l’Afometh ont été mis à contribution pour cette formation, celle-ci ayant pu être réalisée également en partenariat avec la direction de l’hôtel The Brando. Au total, ce sont 47 stagiaires qui ont vu leur formation validée, dont 45 embauchés en contrat à durée indéterminée dès le mois d’avril. Ces nouvelles recrues vont pouvoir affiner l’apprentissage de leur métier à Tetiaroa même, d’avril à juin, avec les équipements et les équipes d’encadrement de l’hôtel, ceci afin d’être parfaitement opérationnels pour accueillir les premiers clients de l’hôtel The Brando en juillet 2014. D’une durée de onze mois, cette formation a été prise en charge par le Sefi à hauteur de 76 millions de francs Pacifique, dont près de 40 millions de francs versés aux stagiaires sous forme d’indemnités mensuelles.

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X