lundi 1 mars 2021
A VOIR

|

De nouveaux bus… que les personnes en fauteuil roulant ne pourront pas prendre

Publié le

Publié le 27/02/2019 à 16:06 - Mise à jour le 27/02/2019 à 16:06
Lecture 2 minutes

Si nous retrouvons Rowena Nouveau à l’arrêt de bus, ce n’est pas pour le prendre. Car « c’est un transport en commun que je n’ai jamais pris et pour cause, jusqu’à preuve du contraire, ça n’a jamais été accessible », déplore la présidente de l’association Mobil’ite.
 
La jeune femme, qui sensibilise l’opinion publique sur les difficultés des handicapés, a été très déçue d’apprendre que les nouveaux bus ne sont pas équipés pour l’accueillir.
 
« On nous dit souvent que ce n’est pas accessible parce que c’est vieux. Là on s’est dit, c’est tout nouveau tout beau, donc ils auraient pu y penser, eh ben non ! », dit-elle, sans toutefois se départir de son sourire.
 
> Les enfants handicapés, privés de ramassage scolaire

Aujourd’hui, des dizaines d’enfants handicapés ne peuvent pas bénéficier du ramassage scolaire. Les adultes, eux, pour se déplacer, n’ont pas d’autre option que de prendre le taxi ou de s’acheter une voiture spécialement équipée, qui coûte au minimum 8 millions de Fcfp. S’ils n’ont pas les moyens, ils se retrouvent cloîtrés chez eux…
 
« Pour l’insertion professionnelle, c’est difficile pour ces personnes PMR d’aller au travail, confie de son côté Pauline Moua, la présidente de la Fraternité chrétienne et vice-présidente de Te Niu o te Huma. Donc ils sont obligés de louer des taxis et ça coûte cher. Ne serait-ce que pour aller faire leurs courses, ils ne peuvent pas se déplacer, donc c’est difficile, ils sont vraiment isolés. »
 
> De futurs bus équipés d’une rampe

Contactée, la société RTCT assure qu’elle a pris en compte les personnes à mobilité réduite. Si les premiers nouveaux bus n’ont pas été équipés pour les fauteuils roulants, d’autres arriveront dans le courant de l’année, et seront dotés d’une rampe.
 
« On l’a déjà prévu, assure Clément Clark, le responsable réseau de transport à la RTCT. Maintenant, je ne pourrais pas confirmer quand vraiment ces bus seront là, mais ça a été prévu dans les 240 bus. »
 
Jusqu’à maintenant, quatre bus de la zone urbaine étaient déjà équipés pour les PMR, mais faute d’information, le dispositif a très peu servi. Avec le site Internet de la RTCT, qui sera lancé le mois prochain, les usagers pourront savoir quels bus seront équipés à accueillir les fauteuils roulants. Reste maintenant à adapter les arrêts de bus qui, pour beaucoup, sont encore inaccessibles…
 

Rédaction web avec Tamara Sentis et Jeanne Tinorua-Tehuritaua

infos coronavirus