mardi 13 avril 2021
A VOIR

|

De l’amiante à l’école 2+2 : le bâtiment va être reconstruit

Publié le

Le président de l’association Paruru ia Outumaoro, Monil Tetuanui, pointe du doigt la présence d’amiante à l’école 2+2, à Punaauia. Il a demandé au maire de la commune de fermer immédiatement l’établissement. Une situation déjà actée par le tavana depuis plusieurs mois. Ce dernier affirme que l’école sera entièrement reconstruite et que des réunions d’informations ont lieu.

Publié le 19/11/2019 à 17:41 - Mise à jour le 21/11/2019 à 8:38
Lecture < 1 min.

Le président de l’association Paruru ia Outumaoro, Monil Tetuanui, pointe du doigt la présence d’amiante à l’école 2+2, à Punaauia. Il a demandé au maire de la commune de fermer immédiatement l’établissement. Une situation déjà actée par le tavana depuis plusieurs mois. Ce dernier affirme que l’école sera entièrement reconstruite et que des réunions d’informations ont lieu.

Gérer le lourd héritage de l’amiante dans les bâtiments publics n’est pas une mince affaire et le maire de Punaauia le sait bien ! A l’école 2+2, des résidus d’amiante ont bien été retrouvé dans les murs. Des mesures de prudence ont immédiatement été prise selon le tavana : « la norme communément admise c’est 5 molécules dans un litre d’air. Or, ici à 2+2 on a détecté 0.9 molécule au litre d’air. Un travail a été fait avec des prestataires spécialisés dans ce domaine pour mener ces travaux de manière à sécuriser au maximum nos enfants. Parallèlement à ça, toutes les informations nécessaires ont été données en toute transparence, d’abord bien entendu au personnel enseignant, mais aussi aux parents qui sont usagers de ces structures », déclare Simplicio Lissant.

La première phase de désamiantage a été menée durant les grandes vacances. Certains poteaux, murs ou encore plafonds de l’école ont subi un ravalement. Mais ce dispositif de confinement ne suffit pas. En plus de problèmes d’infiltrations d’eau dans l’établissement, la reconstruction totale du bâtiment est une nécessité : « le bâtiment a quand même près de 40 ans. On a acté le fait de reconstruire complètement l’école mais en allant vers une qualité environnementale du bâtiment. Vraiment pour avoir un bâtiment de qualité, qui tiennent compte de la position idéale du bâtiment par rapport à la mer, ainsi de suite… »

Si des appels d’offres ont déjà été lancés, le temps sera long avant le désamiantage complet de l’école. En attendant, les 11 classes et le personnel, parfaitement au courant de la situation selon Simplicio Lissant, occuperont les locaux de l’église évangélique protestante de Punaauia, d’ici un an. La livraison du nouveau bâtiment est prévue fin 2023, début 2024.

infos coronavirus