fbpx
dimanche 15 décembre 2019
A VOIR

|

De l’amiante à l’école 2+2 : le bâtiment va être reconstruit

Publié le

Le président de l’association Paruru ia Outumaoro, Monil Tetuanui, pointe du doigt la présence d’amiante à l’école 2+2, à Punaauia. Il a demandé au maire de la commune de fermer immédiatement l’établissement. Une situation déjà actée par le tavana depuis plusieurs mois. Ce dernier affirme que l’école sera entièrement reconstruite et que des réunions d’informations ont lieu.

Publié le 19/11/2019 à 17:41 - Mise à jour le 21/11/2019 à 8:38
Lecture < 1 min.

Le président de l’association Paruru ia Outumaoro, Monil Tetuanui, pointe du doigt la présence d’amiante à l’école 2+2, à Punaauia. Il a demandé au maire de la commune de fermer immédiatement l’établissement. Une situation déjà actée par le tavana depuis plusieurs mois. Ce dernier affirme que l’école sera entièrement reconstruite et que des réunions d’informations ont lieu.

Gérer le lourd héritage de l’amiante dans les bâtiments publics n’est pas une mince affaire et le maire de Punaauia le sait bien ! A l’école 2+2, des résidus d’amiante ont bien été retrouvé dans les murs. Des mesures de prudence ont immédiatement été prise selon le tavana : “la norme communément admise c’est 5 molécules dans un litre d’air. Or, ici à 2+2 on a détecté 0.9 molécule au litre d’air. Un travail a été fait avec des prestataires spécialisés dans ce domaine pour mener ces travaux de manière à sécuriser au maximum nos enfants. Parallèlement à ça, toutes les informations nécessaires ont été données en toute transparence, d’abord bien entendu au personnel enseignant, mais aussi aux parents qui sont usagers de ces structures”, déclare Simplicio Lissant.

La première phase de désamiantage a été menée durant les grandes vacances. Certains poteaux, murs ou encore plafonds de l’école ont subi un ravalement. Mais ce dispositif de confinement ne suffit pas. En plus de problèmes d’infiltrations d’eau dans l’établissement, la reconstruction totale du bâtiment est une nécessité : “le bâtiment a quand même près de 40 ans. On a acté le fait de reconstruire complètement l’école mais en allant vers une qualité environnementale du bâtiment. Vraiment pour avoir un bâtiment de qualité, qui tiennent compte de la position idéale du bâtiment par rapport à la mer, ainsi de suite…”

Si des appels d’offres ont déjà été lancés, le temps sera long avant le désamiantage complet de l’école. En attendant, les 11 classes et le personnel, parfaitement au courant de la situation selon Simplicio Lissant, occuperont les locaux de l’église évangélique protestante de Punaauia, d’ici un an. La livraison du nouveau bâtiment est prévue fin 2023, début 2024.

Le prix de la vanille ne cesse d’augmenter

Depuis quelques années, le prix du kilo de la vanille mûre ne cesse d’augmenter. Cette année, il s’est monnayé jusqu’à 15 000 Fcfp. Un prix qui s’explique notamment par une faible production et ce malgré les plans de relance du Pays.

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Le prix de la vanille ne cesse d’augmenter

Depuis quelques années, le prix du kilo de la vanille mûre ne cesse d’augmenter. Cette année, il s’est monnayé jusqu’à 15 000 Fcfp. Un prix qui s’explique notamment par une faible production et ce malgré les plans de relance du Pays.

Un protocole d’entente entre la Polynésie française et la...

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le Vice-président du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, Gilbert Tyuienon, ont signé, jeudi, à la Présidence, un protocole d’entente entre la Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie.

Bigflo et Oli en concert à Tahiti : “On...

Ils s’appellent Florian et Olivio, mais sont plus connus sous le nom de Bigflo et Oli. Les deux frères Toulousains sont auteurs, compositeurs et musiciens. Ils sont rapidement intégré la cour des grands avec la sortie de trois albums, tous disques de platine. Le duo de rappeurs se produira à To’ata ce vendredi.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X