Cybersécurité : un projet de centre de ressources en Polynésie française

Publié le

L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) souhaite augmenter le niveau de cybersécurité dans l’Outre-mer. Dans cet objectif, la création d'un centre de ressources qui permettra à la fois de sensibiliser et de centraliser les information, est prévue.

Publié le 26/01/2023 à 10:46 - Mise à jour le 26/01/2023 à 14:45

L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) souhaite augmenter le niveau de cybersécurité dans l’Outre-mer. Dans cet objectif, la création d'un centre de ressources qui permettra à la fois de sensibiliser et de centraliser les information, est prévue.

Les risques cyber s’intensifient dans le monde et les acteurs polynésiens sont encore peu sensibilisés, même si, ces dernières années, plusieurs actions ont été menées notamment par des privés.

Pour les services publics, une démarche volontaire est engagée par la Direction du système d’information (DSI) pour ce qui concerne son périmètre d’intervention, souligne le conseil des ministres dans son compte-rendu du 25 janvier. Ainsi, la Polynésie bénéficie de la prise en charge d’un plan d’action pour notre système d’information, à commencer par un diagnostic en cours de finalisation.

Lire aussi – Cybersécurité : pourquoi et comment protéger ses données en Polynésie ?

Le conseil des ministres annonce que l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) souhaite augmenter le niveau de cybersécurité dans l’Outre-mer, et tout d’abord en améliorer sa connaissance des écosystèmes. L’ANSSI souhaite structurer le réseau cybersécurité dans les Outre-mers où la sensibilisation à cette problématique est évaluée comme relativement faible. La dispersion et la distance pour des interventions efficaces sont sans doute également des facteurs de motivation.

La création d’un centre de ressources est envisagée. Objectifs : sensibiliser, structurer l’écosystème local et centraliser les informations. Un partenariat avec la Nouvelle-Calédonie est à l’étude.

Une mission exploratoire de l’ANSSI est prévue en Polynésie du 30 janvier au 3 février prochains pour permettre à l’ANSSI d’appréhender le potentiel et les contraintes de la Polynésie française.

Une étude de préfiguration du centre de ressources en cybersécurité de Polynésie permettra par ailleurs de construire le projet et aidera à spécifier le périmètre, la forme juridique, le modèle économique et les besoins en ressources de ce catalyseur de développement de l’écosystème local en matière de cybersécurité, pour les acteurs polynésiens publics comme privés.

Enfin, afin de renforcer les actions de sensibilisation en matière de cybersécurité, un partenariat avec le groupement cybermalveillance.gouv.fr est aussi envisagé pour décliner les outils et supports numériques en Polynésie.

Dernières news

Activer le son Couper le son