jeudi 4 mars 2021
A VOIR

|

Culture d’ananas : attribution de nouvelles terres d’exploitation

Publié le

Publié le 02/10/2015 à 10:03 - Mise à jour le 02/10/2015 à 10:03
Lecture < 1 min.

Depuis la création de l’usine de jus de fruits de Moorea en1980, le domaine d’Opunohu est utilisé pour l’implantation des parcelles d’ananas afin de garantir les approvisionnements de l’usine en ananas.

L’usine de jus de fruit de Moorea est en pénurie d’ananas depuis quelques mois. Les 54 hectares actuellement cultivés ne suffisent plus. Le ministre en charge de l’agriculture ne veut plus entendre parler de pénurie. C’est pourquoi, il a décidé d’attribuer de nouvelles terres pour la culture d’ananas. Ce sont 52,2 hectares loués à la COPAM (coopérative des planteurs d’ananas de Moorea) qui ont été attribués sur la base de projets de mises en culture d’ananas et 3 parcelles de 6,1 hectares au total ont été louées à des agriculteurs, membres de la COPAM, qui ont finalement opté pour la culture de l’ananas sur leur parcelle.

Ainsi sur les 99 hectares en location au profit d’agriculteurs, 58,3 hectares sont maintenant destinés à la culture d’ananas sur le domaine d’Opunohu, soit une production moyenne estimée entre 1450 et 1750 tonnes sur la base d’un niveau de rendement entre 25 et 30 tonnes par hectare.

Grâce aux nouvelles terres d’exploitation, la trentaine d’agriculteurs de la Copam vont produire 2600 tonnes d’ananas par an. On ne devrait donc bientôt plus entendre parler de pénurie d’ananas ! 
 

Rédaction web (Reportage de Sophie SILBERFELD)

infos coronavirus