jeudi 21 octobre 2021
A VOIR

|

Crise : quels moyens pour sauver la CPS ?

Publié le

La crise a aussi des répercussions sur la Caisse de prévoyance sociale. Ce jeudi les représentants du patronat, des salariés et du gouvernement ont évoqué plusieurs mesures d’aide à la CPS.

Publié le 07/05/2020 à 15:50 - Mise à jour le 07/05/2020 à 15:51
Lecture < 1 min.

La crise a aussi des répercussions sur la Caisse de prévoyance sociale. Ce jeudi les représentants du patronat, des salariés et du gouvernement ont évoqué plusieurs mesures d’aide à la CPS.

Les comptes de la Caisse de prévoyance sociale (CPS), sont en difficulté. Alors que les cotisations mensuelles s’élevaient 8 milliards de Fcfp, avec la crise, les versements ont chuté à 6,3 milliards de Fcfp. La caisse de prévoyance sociale, craint que les cotisations ne baissent jusqu’à 5 milliards pour en mai et juin.

Représentants du patronat, des salariés ou encore du gouvernement ont évoqué ce jeudi matin, plusieurs mesures d’aide à la CPS.

“On attend une décision de l’Etat puisque nous avons demandé un emprunt de 25 milliards. Et surtout, on attend qu’on sorte du confinement pour pouvoir reprendre l’activité. C’est ça qui sauverait la Polynésie. En tous les cas, aujourd’hui il faut se recentrer sur l’économie endogène. Il faut savoir que le commerce, l’industrie touristique et les transports, ce sont ceux qui sont le plus impactés et c’est ceux là qui cotisaient le plus. Nous allons faire une démarche, la CPS, accompagnée je l’espère du gouvernement de la Polynésie française, pour qu’au niveau des banques, on puisse négocier des taux pour les salariés, les retraités, tous ceux qui sont en difficulté, négocier avec les banques, des taux intéressants”, précise le président du conseil d’administration de la CPS, Patrick Galenon.

Rédigé par

infos coronavirus