lundi 6 décembre 2021
A VOIR

|

Crématorium : êtes-vous pour ou contre ?

Publié le

Le Cesec a donné un avis favorable, jeudi dernier, au projet de loi du Pays relatif à la création, l'exploitation et au suivi de crématoriums en Polynésie française. Et vous ? Êtes-vous pour ou contre la création d'un crématorium en Polynésie ? Éléments de réponse.

Publié le 21/06/2021 à 10:38 - Mise à jour le 21/06/2021 à 10:38
Lecture < 1 min.

Le Cesec a donné un avis favorable, jeudi dernier, au projet de loi du Pays relatif à la création, l'exploitation et au suivi de crématoriums en Polynésie française. Et vous ? Êtes-vous pour ou contre la création d'un crématorium en Polynésie ? Éléments de réponse.

Les crémations sont à l’heure actuelle effectuées à l’étranger ou en métropole. Au fenua, certains Polynésiens aimeraient voir ces structures se monter.

“Il y a beaucoup qui font partir en Nouvelle-Zélande, ce qui revient horriblement cher, indique Bénita, une retraitée croisée au cimetière. Alors qu’ici, si c’est déjà là, c’est plus simple. Parce que quand tu envoies ailleurs, tu ne sais pas à quel moment la crémation va se faire, tellement il y a de monde.”

Honorine, une autre retraitée, est également pour, “parce qu’aujourd’hui il n’y a plus d’espace pour enterrer les morts. Donc je pense qu’il faudra qu’on y vienne. Il faut penser à demain et à après-demain. Dans 100 ans, où est-ce qu’on va les mettre ?”, interroge-t-elle.

Giovani, lui, n’a “pas d’avis fondé”. “Il faut voir l’implantation, où ça se trouve…”, dit-il

Pour Natiki, un pasteur à la retraite, “on ne peut pas dépasser ce stade, on doit revenir à la terre, confie-t-il. Et le Ma’ohi, la terre pour lui c’est quelque chose de sacré. Même celui qui meurt, c’est sacré.”

Au-delà de l’aspect culturel se pose aussi la question environnementale, sociale et financière.

infos coronavirus