fbpx
dimanche 26 janvier 2020
A VOIR

|

Création d’un certificat et d’un brevet polynésien des métiers d’art

Publié le

Publié le 09/06/2017 à 8:50 - Mise à jour le 09/06/2017 à 8:50
Lecture 2 minutes

Selon le premier arrêté, Il est créé un certificat polynésien des métiers d’art, classé au niveau V de la nomenclature des niveaux de formation et dans le domaine d’activité “autres disciplines artistiques et spécialités artistiques plurivalentes”, L’appellation la plus courante de l’emploi et du niveau de qualification est artisan.
Ce diplôme comprend les options suivantes :
option A : sculpture ;
option B : gravure ;
option C : vannerie ;
option D : tatouage.

Ce certificat polynésien des métiers d’art est composé :
1) d’unités professionnelles : histoire de l’ouvrage d’art polynésien et arts appliqués ; analyse et préparation d’un ouvrage ; exécution d’un ouvrage.

2) d’unités générales : français et histoire-géographie et éducation civique ;mathématiques-sciences physiques et chimiques ; éducation physique et sportive ; langue vivante (épreuve facultative).

Le certificat polynésien des métiers d’art  dans le détail:

Concernant le brevet polynésien des métiers d’art, celui-ci est classé au niveau IV de la nomenclature des niveaux de formation, dans le domaine d’activité “autres disciplines artistiques et spécialités artistiques plurivalentes”, L’appellation la plus courante de l’emploi et du niveau de qualification est maître artisan.
Ce brevet comprend les options suivantes :
Options A : sculpture ;
Options B : gravure.

Le brevet polynésien des métiers d’art, réparti en huit unités obligatoires et une unité facultative, se décompose comme suit :
Unité 1 : formation en milieu professionnelle et économie gestion;
Unité 2 : projet de réalisation ;
Unité 3 : cultures artistiques ;
Unité 4 : arts appliqués ;
Unité 5 : mathématiques-sciences physiques et chimiques ;
Unité 6 : langue vivante ;
Unité 7 : français et histoire-géographie et éducation civique ;
Unité 8 : éducation physique et sportive ;
Unité facultative : langue vivante ou langue des signes française.

Le brevet polynésien des métiers d’art dans le détail:

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Le Haut-commissaire en visite à Raiatea

Après les Tuamotu, Dominique Sorain s’est rendu aux îles Sous-le-Vent, à Raiatea et Tahaa. Jeudi, il était reçu dans les communes de Uturoa et Taputapuatea. L’occasion pour le Haut-commissaire de rencontrer les élus communaux et leurs équipes municipales, mais aussi de saluer l’action des services de l’État qui œuvrent en coordination avec les services communaux et prendre connaissance des différents projets des collectivités.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X