jeudi 29 octobre 2020
A VOIR

|

Création d’un certificat de « randonnée à vélo »

Publié le

Le Conseil des ministres a adopté, le 27 février dernier, un arrêté portant sur la création et l’organisation du certificat professionnel polynésien d’accompagnateur d’activités physiques de pleine nature, C.P.P.A. A.P.P.N.

Publié le 07/10/2020 à 14:52 - Mise à jour le 07/10/2020 à 15:09
Lecture 2 minutes

Le Conseil des ministres a adopté, le 27 février dernier, un arrêté portant sur la création et l’organisation du certificat professionnel polynésien d’accompagnateur d’activités physiques de pleine nature, C.P.P.A. A.P.P.N.

Ce certificat est délivré au titre d’une mention, dont la première, concernant « la randonnée aquatique », plus communément appelée « snorkeling », a été créée par arrêté du Conseil des ministres, datant du 7 juillet dernier.

Depuis plusieurs mois, la direction de la jeunesse des sports (DJS) observe avec attention le développement d’une activité sportive en particulier : le « vélo tout-terrain », dont la pratique connaît un regain d’intérêt depuis la commercialisation, sur le Fenua, des vélos à assistance électrique, ou V.A.E. En effet, ces vélos offrent de nouvelles perspectives de découverte de l’environnement naturel de la Polynésie française, en permettant, notamment, de parcourir, sans effort excessif, le littoral, les vallées et les zones montagneuses, parfois difficilement accessibles en raison de la topographie de nos îles.

De nombreux prestataires se sont organisés pour proposer l’encadrement de l’activité, principalement auprès du public touristique, sans détenir pour autant de qualification. On retrouve ici les conditions qui ont prévalu à la création du C.P.P.A. A.P.P.N. : un encadrement qui n’est pas formé, occasionnant des problèmes d’assurance et de sécurité de l’activité. Dans ce contexte, la création d’une mention « randonnée à vélo » du C.P.P.A. A.P.P.N. prend donc tout son sens.

L’arrêté portant sur la création et l’organisation de la mention « randonnée à vélo » du C.P.P.A. A.P.P.N. précise les prérogatives du titulaire de ce certificat, les exigences préalables à l’entrée en formation et les modalités et les conditions d’organisation des épreuves de certification.

Le projet d’arrêté a fait l’objet d’une consultation des partenaires sociaux le 4 juin dernier, conformément aux dispositions réglementaires en vigueur, prévues par le code du travail, et de la Fédération tahitienne de cyclisme le 3 juillet dernier. Ces réunions ont donné lieu à des échanges précieux, à l’issue desquels les acteurs ont salué la création de cette mention du C.P.P.A. A.P.P.N., qui constitue une réponse adaptée à la nécessaire professionnalisation des encadrants du secteur. L’Institut de la jeunesse et des sports de Polynésie française prévoit, dès la création de ce certificat, de mettre en œuvre une première formation conduisant à cette qualification.

Les autres sujets au compte-rendu du conseil des ministres :
– Avance en compte courant de 2,1 milliards Fcfp à Air Tahiti Nui
– Affectation d’un terrain du Pays à la commune de Manihi en vue de la reconstruction de l’école primaire de l’île
– Soutien à la production locale: agrément aux mesures d’incitations fiscales pour la SARL Tradibois
– Indice des prix : baisse de 0,5% au mois d’août
– Financement d’études pour des équipements sportifs: subventions d’investissement à l’IJSPF
– Encadrement du suivi à domicile des personnes atteintes de la Covid-19 par les médecins et les infirmiers libéraux
– Application de l’aide au financement du permis de conduire

infos coronavirus