mardi 21 septembre 2021
A VOIR

|

Création de postes pour la radiothérapie au CHPF

Publié le

Publié le 27/11/2018 à 15:22 - Mise à jour le 27/11/2018 à 15:22
Lecture 2 minutes

Depuis l’ouverture du site de Taaone, l’activité du CHPF a fortement progressé. Le développement des prises en charges des pathologies cancéreuses y a fortement contribué grâce, en particulier, à la mise en place des traitements par radiothérapie en 2011, et à l’installation d’une nouvelle technologie de diagnostic et de traitement en 2015, la médecine nucléaire. Comme pour l’imagerie conventionnelle – les scanners et la radiologie – ces appareils génèrent ou utilisent des rayonnements dont les effets, s’ils ne sont pas maîtrisés, peuvent être néfastes à la santé des soignants et des patients. C’est pourquoi ces activités sont fortement réglementées et nécessitent un personnel d’encadrement et de contrôle très qualifié.
 
Afin d’accompagner le développement de ces techniques et leurs évolutions futures, les administrateurs ont autorisé l’ouverture, pour compter de l’exercice 2019, de trois nouveaux postes, dont un par transformation d’un poste existant. Il s’agit d’un poste d’ingénieur radiophysicien et de deux postes d’aides-physiciens, ce qui porte les effectifs du service concerné à trois ingénieurs radiophysiciens et deux aides-physiciens. Cet effectif devrait être complété d’un ingénieur radiophysicien en 2020. La conformité de ce dispositif aux prescriptions réglementaires a été confirmée par les inspecteurs de l’Autorité de sûreté nucléaire lors de leur mission du mois d’octobre.

Compte-rendu du conseil des ministres

Les autres sujets dans le compte-rendu du conseil des ministres : 

 

  • Application du nouveau dispositif d’aide en faveur des pensions de famille
  • Programmation prévisionnelle 2019 des formations dispensées au CFPA
  • Bilan de la première rencontre inter-services « Amui Ana’e »
  • Présentation du jury et de la sélection du 16e Festival International du Film documentaire Océanien (FIFO)
  • Subventions à l’association Union des femmes francophones d’Océanie (UFFO)
  • Dépistage des cancers gynécologiques
  • Centre hospitalier de la Polynésie française : création de postes pour la radiothérapie
  • Révision de la carte sanitaire pour l’activité de néonatalogie
  • Attribution de subventions de fonctionnement aux fédérations et associations sportives
  • Subvention à la Fédération des associations des étudiants de Polynésie française (FAEPF)
  • Education : subventions à des établissements du secondaire
  • Ouverture d’une enquête pour l’aménagement de la Taharuu à Papara
  • Déclaration d’utilité publique pour l’aménagement de la Nahoata

Rédigé par

infos coronavirus