mercredi 23 septembre 2020
A VOIR

|

Crash d’Air Moorea : l’association 987 veut faire appel du jugement civil

Publié le

Publié le 06/04/2015 à 16:39 - Mise à jour le 06/04/2015 à 16:39
Lecture < 1 min.

L’association 987 des familles des victimes du crash d’Air Moorea en août 2007, veut faire appel de la dernière décision du tribunal. La justice a reconnu le préjudice moral. Mais les indemnisations que devraient recevoir les familles sont bien loin de ce qu’elles réclamaient. « Ce n’est pas tellement une question d’argent, c’est plus une question de principe », explique Christophe Moreau, trésorier de l’association. « Aujourd’hui, on a un peu l’impression que la justice a oublié ou qu’elle n’a pas tenu compte de ces préjudices, de ces souffrances, de toute la douleur qui est présente dans ces familles depuis l’accident. » Pourtant, « tous les préjudices évoqués par les avocats sont bien réels. Aujourd’hui, on a des familles qui continuent à subir les conséquences de cet accident. Aujourd’hui, de voir que la justice ne tient pas compte de tout ce qui a été évoqué, c’est cela qui nous choque », déclare Christophe Moreau. Le trésorier de l’association se dit aujourd’hui « déçu. »

Mais le procès le plus attendu par les familles des victimes reste encore à venir. Il s’agit de celui qui pourrait avoir lieu au pénal, si la responsabilité de la compagnie dans l’accident est reconnue. « On espère que le procès pénal pourra avoir lieu l’année prochaine », déclarait en février Me Claude Lienhard, avocat aux barreaux de Strasbourg et Paris, représentant les familles de victimes. « Ce sera un autre procès. Là on recherchera les responsabilités, parce qu’il y a des responsables », avait-il ajouté.  

infos coronavirus

Une aide financière de 450 millions de Fcfp accordée à Air Tahiti

Le Pays a accordé une aide financière d’un montant de 450 millions de Fcfp, pour compenser une partie du déficit global de la SA Air Tahiti qui permettra de préserver sa pérennité, de sauvegarder ses emplois et de désenclaver les archipels de la Polynésie française.

Les mesures de précaution renforcées dans les maisons de retraite

Aux maisons d'accueil médicalisées "Les Orchidées" à Pirae et Papeete, certains matahiapo sont plus vulnérables que d’autres, notamment les malades d’Alzheimer. Pour préserver ces personnes âgées dans le contexte sanitaire actuel, le personnel tente au mieux de maintenir le lien social malgré la limitation des visites.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV