jeudi 16 septembre 2021
A VOIR

|

CPS Challenge TNTV : il perd 15 kg en moins de 3 mois

Publié le

La première régate de la CPS Challenge TNTV vient de se terminer avec la traditionnelle pesée des ambassadeurs. Deux mois et demi après le lancement officiel de la 5e édition, les résultats sont impressionnants. Plus motivés que jamais, certains ambassadeurs se donnent à fond dans la pratique de la rame, comme Joey Haatani qui a déjà perdu 15 kg.

Publié le 16/04/2021 à 16:26 - Mise à jour le 16/04/2021 à 16:33
Lecture < 1 min.

La première régate de la CPS Challenge TNTV vient de se terminer avec la traditionnelle pesée des ambassadeurs. Deux mois et demi après le lancement officiel de la 5e édition, les résultats sont impressionnants. Plus motivés que jamais, certains ambassadeurs se donnent à fond dans la pratique de la rame, comme Joey Haatani qui a déjà perdu 15 kg.

Ils étaient 25 ambassadeurs à se peser le 28 janvier dernier au motu de Arue, lors du démarrage de la 5e édition de la CPS Challenge TNTV. L’objectif de ce défi : perdre un kilo minimum par mois et poursuivre l’aventure jusqu’en novembre. Deux mois et demi plus tard, lors de la seconde pesée, ces ambassadeurs poids ont perdu en moyenne 3 kg.

Parmi eux, Joey Haatani bat un record puisqu’il pèse aujourd’hui 15 kg de moins qu’en janvier. “Cette année, je suis motivé. Ce n’est pas facile mais je compte bien tenir le coup jusqu’en novembre et réussir ce challenge”, garantit Joey.

Joey n’en est pas à sa première édition puisqu’il a déjà participé au challenge en 2020, année où il découvre le concept. Ce n’est qu’au début de cette année qu’il décide d’être ambassadeur et de changer de vie.

“Ce qui est super, c’est que nous sommes encadrés au quotidien. On réapprend à connaître notre corps, à le mettre en valeur. Je demande à tous les ambassadeurs d’aller jusqu’au bout”, encourage le ‘aito.

Malgré les restrictions sanitaires, la CPS Challenge TNTV compte encore innover pour cette 5e édition afin de maintenir la motivation de ses 180 participants sur les 9 mois du défi. Cette année, même si l’idée reste encore au stade de projet, les confessions religieuses et les populations des îles pourraient également y participer. Affaire à suivre !

Rédigé par

infos coronavirus