jeudi 23 septembre 2021
A VOIR

|

Covid : 25 décès mardi, et dépassement des capacités hospitalières du Pays

Publié le

Les autorités de santé publique ont établi un point sur la situation sanitaire du Pays. Une situation préoccupante : l'augmentation des hospitalisations a mené à un dépassement des capacités. Une centaine de décès ont été comptabilisés sur une semaine et le taux d'incidence culmine à 2 863 pour 100 000 habitants.

Publié le 25/08/2021 à 16:50 - Mise à jour le 26/08/2021 à 9:47
Lecture 2 minutes

Les autorités de santé publique ont établi un point sur la situation sanitaire du Pays. Une situation préoccupante : l'augmentation des hospitalisations a mené à un dépassement des capacités. Une centaine de décès ont été comptabilisés sur une semaine et le taux d'incidence culmine à 2 863 pour 100 000 habitants.

C’est sans doute un triste record : 25 décès ont été comptabilisés, en Polynésie, pour la journée de mardi. Soit 8 de plus que la veille. Mais le bilan global effectué par le ministre de la Santé, Jacques Raynal, et par Jean-Marc Ségalin, épidémiologiste est édifiant.

Le taux d’incidence, d’abord, qui atteint 2 863 cas pour 100 000 habitants. Mais si l’on se concentre sur les Iles du Vent il atteint 3 357 pour 100 000. Au total ce sont près de 8 000 cas actifs qui ont été répertoriés à l’échelle du Pays. La très grande majorité situés à Tahiti. 45 îles et atolls sont toutefois touchés par la covid. Seul embellie : les Tuamotu où le nombre de cas actifs a été divisé par deux.

Par ailleurs: la Polynésie a dépassé ses capacités hospitalières classiques. Elle doit procéder à des aménagements.

Le carré épidémiologique quotidien de la direction de la Santé change de format

Le nombre de cas actifs détectés disparait du carré. À présent, ce sont les hospitalisations qui sont mises en avant. Elles sont au nombre de 321 hors réanimation pour la journée de mardi. 57 hospitalisations en réanimation sont comptabilisées. C’est à présent la deuxième case figurant dans le carré. En troisième position : le nombre de décès. A ce jour, on en dénombre 353 depuis le début de cette épidémie. Une centaine en l’espace d’une semaine. Enfin : le carré fait un point sur l’état de la vaccination dans le Pays.

Augmentation massive de l’activité hospitalière

Près de 300 Polynésiens ont été hospitalisés dans l’un des différents établissements de soins au cours de la semaine. Près d’un tiers en dehors du Taaone.

Pour l’épidémiologiste Jean-Marc Ségalin : “c’est la première fois, dans l’histoire récente de la Polynésie qu’un dépassement des capacités à ce niveau est enregistré”.

En post-hospitalier, le nombre de personnes prises en charge à l’hôpital de jour Ora Ora et à Te Tiare est lui aussi en nette augmentation. Tout comme le nombre de patients sous oxygénothérapie à domicile (323 patients toutes causes confondues).

Près de 9 personnes hospitalisées sur 10 sont non vaccinées ou n’ont pas achevé leur schéma vaccinal

Concernant les vaccinations : 45% de la population a reçu au moins une dose de vaccins. La proportion ayant effectué le schéma vaccinal complet est de 34,4%. De manière générale : un infléchissement vers la hausse a été constaté pour toutes les tranches d’âge.

87.7% des personnes hospitalisées sont soit non vaccinées, soit ont un schéma vaccinal incomplet. En réanimation, cela monte à 93,7%. Quant aux décès : 86,4% des défunts du covid ne s’étaient pas vaccinés ou n’avaient pas terminé de le faire.

Concernant les tendances : les autorités espèrent un infléchissement des taux à l’instar de la Guadeloupe. Mais pour l’heure, il est trop tôt pour savoir si la Polynésie suivra le même schema. 11 nouveaux réservistes sont arrivés au fenua ce matin. Jacques Raynal annonce que d’autres professionnels de santé se sont manifestés pour apporter leur aide.

Rédigé par

infos coronavirus