samedi 31 octobre 2020
A VOIR

|

Covid-19 : les tests seront réservés aux personnes qui présentent des symptômes (Liveblog)

Publié le

Le ministre de la Santé a présenté la nouvelle stratégie de lutte contre la covid-19 du Pays. Les tests de dépistages seront dorénavant principalement réservés aux personnes présentant des symptômes de la maladie.

Publié le 18/09/2020 à 15:00 - Mise à jour le 18/09/2020 à 17:24
Lecture 3 minutes

Le ministre de la Santé a présenté la nouvelle stratégie de lutte contre la covid-19 du Pays. Les tests de dépistages seront dorénavant principalement réservés aux personnes présentant des symptômes de la maladie.

La stratégie d’atténuation des effets de cette épidémie comprend cinq parties, a indiqué le ministre de la Santé, Jacques Raynal.

1/ Renforcer la promotion des gestes barrières

« A Tahiti et Moorea, chacun d’entre nous doit se considérer comme une personne susceptible de développer la covid-19 et de contaminer son entourage et ses collègues de travail. Nous devons appliquer plus que jamais de manière scrupuleuse les gestes barrières. Les interactions sociales doivent être réduites dans la mesure du possible avec les amis, les collègues, les oncles, les tantes ou les cousins… Les distances entre vous, entre nous, doivent être appliquées au maximum.

La mobilisation doit être générale.

La population, les partenaires sociaux, les employeurs, les communes, l’Etat et l’ensemble du gouvernement, chacun dans son domaine de compétence doit s’employer à mettre en œuvre ces mesures et à les rappeler quotidiennement à son entourage.

De ce fait, nos équipes continuent leurs efforts en matière de sensibilisation et mettent en place une stratégie de mobilisation communautaire.

Cette mobilisation a pour objectif d’accompagner les communautés dans la nouvelle manière de vivre avec la covid-19. Cela peut passer par le témoignage de leaders et de pairs dans les médias ou encore l’élaboration, avec les communautés, des messages et outils de communication promouvant les comportements adéquats.

Nos équipes se sont déjà rapprochées de certaines communautés. »

2/ Les enquêtes du BVS seront dorénavant ciblées sur les clusters à risque

« Désormais, il appartiendra à chaque personne positive au Covid de contacter les personnes avec lesquelles elle a été en contact dans les deux jours précédant l’apparition des symptômes.

Ils évalueront ensemble, à l’aide des outils disponibles sur le site Internet de la direction de la Santé, s’ils entrent dans la catégorie « sujet contact à risque élevé ».

Si c’est le cas, ils pourront tout de même poursuivre leur activité professionnelle en surveillant attentivement toute apparition de symptôme.

S’ils travaillent, ils devront s’organiser avec leur employeur pour l’application stricte des mesures barrières.

En cas d’impossibilité de respect de ces mesures, un isolement à domicile de 7 jours sera fortement recommandé à compter du dernier contact avec le cas positif.

Ils pourront solliciter l’envoi d’une attestation de « sujet contact à risque élevé » auprès de la plateforme covid (par téléphone au 40 455 500 ou par mail : [email protected]).

Pour les personnes qui deviennent symptomatiques, elles sont désormais invitées à contacter leur médecin. Les médecins de Tahiti et Moorea pourront dorénavant prescrire directement des dépistages à leurs patients, si et seulement si ceux-ci présentent des symptômes.

Aucun test RT PCR ne sera réalisé en l’absence de symptômes sur prescription d’un médecin de ville.« 

3/ Les élèves contacts poursuivront l’école

« Pour ce qui concerne le risque de transmission en établissement scolaire, l’expérience acquise depuis la rentrée montre que le risque de contamination entre élèves d’une même classe est faible lors du temps scolaire et donc qu’il est finalement plus bénéfique pour les élèves de conserver les classes ouvertes. Aussi, seul le cas confirmé positif au covid sera en isolement strict à domicile pendant 7 jours. Les élèves contacts poursuivront l’école. »

4/ Le suivi médical des cas positifs

« Pour ceux qui se trouvent en zone d’activation du niveau 3 du plan Covid Fenua, c’est-à-dire Tahiti et Moorea, ils devront continuer à être isolés pour une durée initiale de 7 jours. Cette période sera réévaluée en cas de symptômes, comme le préconise désormais le conseil scientifique. 

Aucune attestation de fin d’isolement ne sera établie, l’arrêt de travail faisant foi et pouvant être établi pour les salariés.

Si chacun respecte rigoureusement et constamment le port du masque, la distanciation physique et l’hygiène des mains, le risque de contracter le virus sera largement diminué et ne concernera quasiment plus que les personnes vivant sous le même toit que la personne positive qui seront susceptible d’être classées comme sujet contact à risque élevé.

Les professionnels de santé libéraux pourront quant à eux être amenés à soigner leurs patients en effectuant des visites à domicile, soit pour la poursuite des soins habituels, soit pour la surveillance sanitaire liée au Covid.

Ces professionnels devront être équipés des équipements de protection individuels (EPI) recommandés par le Pays afin d’éviter leur propre contamination. »

5/ Eviter tout déplacement non impératif vers les îles

« Afin d’éviter toute diffusion rapide du virus, nous recommandons d’éviter tout déplacement non impératif depuis Tahiti ou Moorea vers les autres îles.

Préservons le niveau 1 des archipels éloignés. »

infos coronavirus

Les frontières du Canada resteront fermées jusqu’à fin novembre

Le Canada a annoncé vendredi une nouvelle prolongation, jusqu'à fin novembre, de la fermeture de ses frontières aux étrangers dont la présence n'est pas jugée essentielle, ainsi que des exemptions à la quarantaine obligatoire.

Les États-Unis vont autoriser la reprise des croisières

Les autorités sanitaires américaines ont annoncé vendredi que les croisières pourraient reprendre aux États-Unis à partir de novembre mais à condition de respecter un nouveau protocole strict, dont des tests systématiques des passagers et des membres d'équipage.