jeudi 17 septembre 2020
A VOIR

|

Confinement, alcool : les demandes d’aide pour le sevrage ont augmenté

Publié le

La crise épidémique et le confinement appliqué depuis plusieurs semaines placent la population dans une situation psychologique particulière. Le centre de consultation spécialisée en alcoologie et toxicomanie a reçu de nombreux appels.

Publié le 22/04/2020 à 15:45 - Mise à jour le 22/04/2020 à 17:17
Lecture 3 minutes

La crise épidémique et le confinement appliqué depuis plusieurs semaines placent la population dans une situation psychologique particulière. Le centre de consultation spécialisée en alcoologie et toxicomanie a reçu de nombreux appels.

La cellule de crise sanitaire du Pays propose des réponses à ces situations particulières, en complément des services de la direction de la Santé publique. Sur ce plan, le centre de consultation spécialisée en alcoologie et toxicomanie, le CCSAT, poursuit la prise en charge des patients. Son organisation s’est adaptée à la situation particulière : du fait du confinement, la plupart des entretiens de suivi ont été téléphoniques mais les consultations dans le service sont également maintenues pour les cas le nécessitant.

L’anxiété liée au sevrage étant majorée, comme cela était attendu, les demandes d’aide pour le sevrage et de soutien psychologique ont naturellement fortement augmentées. Une ligne téléphonique dédié a été ouverte pour une réponse immédiate – 40 46 00 47.

Certains patients ont mis à profit cette période pour débuter un projet d’abstinence à long terme. Pour la plupart, cette période a permis une réflexion sur le rôle de l’alcool – ou autre produit – dans leur vie.

La reprise des ventes et de la consommation d’alcool doit se faire à la lumière de ce sevrage imposé. Nombreux sont les témoignages des effets positifs de cette abstinence,notamment au sein des familles. Il convient, enfin, de refuser avec fermeté tout excès pouvant entraîner des conduites dangereuses.

Des réponses communautaires et solidaires aux problèmes de confinement

La crise que traverse la Polynésie depuis près de cinq semaines engendre des problématiques économiques, mais également sociales et des risques psycho-sociaux.

La cellule de crise Covid-21 du Pays a ainsi mis en place une plateforme d’écoute (444 789) répondant aux questions sanitaires et depuis plusieurs jours déjà, aux souffrances liées au confinement mais plus généralement à cet état de fait. Plusieurs psychologues sont à l’écoute des populations en difficulté.

Parallèlement, de nombreuses initiatives privées se sont mises en place, initiatives de solidarité envers une population fragilisée par la situation actuelle. Certains initiateurs privés ont sollicité la cellule de crise, initiative qui a abouti à la création de la plateforme interactive d’échange et de lien entre les initiatives bénévoles et les besoins de la population.

Aujourd’hui on compte près de 1000 inscriptions sur l’espace public, dans des domaines proposés par le site, comme les livraisons, la confection des colis, les dons alimentaires et vestimentaires, le soutien psychologique ou sanitaire, la couture et enfin l’hébergement pour les personnels de santé. Un espace privé est tout spécialement dédié aux communes qui disposent depuis ce début de semaine d’un code d’accès. Nous invitons ainsi les communes à nous contacter si elles n’ont pas reçu leur code. Sur cet espace privé les communes formulent leurs besoins et la plateforme leur permet d’accéder à la liste des bénévoles de leur territoire qui correspondent à ces besoins. Quant aux associations, pour l’heure, c’est la cellule de crise qui réceptionne les demandes spécifiques, filtre les potentialités par la lecture des fiches d’inscription et envoie les listes pouvant répondre à ces demandes. Pour exemple, la cellule a répondu à l’initiative privée d’un médecin et d’une infirmière de Pirae qui proposent de confectionner et de distribuer à la population des masques en tissu, (page Facebook « Masques solidaires de Tahiti »), en partageant la liste des couturières de la zone urbaine.

Toutes les propositions de dons alimentaires de la zone urbaine ont été de même envoyées à la Croix Rouge qui s’est proposée de les réceptionner pour la confection de colis alimentaires.

La cellule de crise a de même mis en place une action de suivi régulier des structures d’accueil des personnes âgées, action rendue possible grâce à ces bénévoles inscrits sur cette plateforme. Les bénévoles sont formés avant de débuter leur action de suivi. Il appartient aux communes et aux associations de contacter directement les bénévoles inscrits. La cellule permet le lien entre les propositions solidaires et les besoins de la population

Retrouvez l’essentiel du point presse à la cellule de crise dans notre liveblog ici :

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

JO de surf 2024 : le comité organisateur local...

Après l’inquiétude exprimée jeudi par le collectif Mata Ara ia Teahupoo, qui milite pour plus de transparence sur la mise en place des diverses infrastructures liées aux JO de surf de 2024, le comité organisateur local a reçu vendredi leurs membres pour tenter de renouer le dialogue.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV