lundi 19 avril 2021
A VOIR

|

Covid-19 : seulement 79 nouveaux cas testés positifs en 24 heures, mais 4 nouveaux décès

Publié le

Les chiffres du jour, publiés par la cellule covid, font état de 4 nouveaux décès...

Publié le 09/12/2020 à 11:00 - Mise à jour le 09/12/2020 à 11:01
Lecture < 1 min.

Les chiffres du jour, publiés par la cellule covid, font état de 4 nouveaux décès...

Le nombre de cas testés positifs continue de baisser. La cellule covid du ministère de la Santé en compte 79 ces dernières 24 heures.

En revanche, 4 nouveaux décès de personnes ayant contracté la covid-19 sont recensés, ce qui porte à 90 le nombre de décès depuis le début de l’épidémie au fenua.

59 personnes sont actuellement hospitalisées dont 25 en réanimation.

Téléchargez les attestations de déplacement « couvre-feu »

Pour rappel, le haut-commissaire et le vice-président ont annoncé un couvre-feu depuis le 24 octobre, de 21 heures à 4 heures du matin. Le couvre-feu devrait être prolongé jusqu’à la fin décembre a annoncé le président Edouard Fritch sur notre plateau dimanche. Des aménagements d’horaires sont envisagés pour Noël et le jour de l’An.

Lire aussi : Budget, couvre-feu, Route du Sud : l’interview d’Edouard Fritch

Retrouvez la courbe de l’évolution de l’épidémie en Polynésie et les chiffres dans le Pacifique en cliquant ICI

En cas de symptômes de la Covid-19, appelez votre médecin traitant ou le 40 455 000. Si votre état est alarmant, appelez directement le 15.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.