jeudi 26 novembre 2020
A VOIR

|

Covid-19 – Résidents de retour de voyage et personnes venant travailler en Polynésie : il faudra attendre le résultat de l’auto-test avant de se rendre dans les îles

Publié le

Nouvelle mesure pour les déplacements dans les îles : les résidents de retour de voyage et les personnes venant en Polynésie pour exercer leur activité, devront attendre le résultat de leur auto-test à J+4 avant de se rendre dans les îles. Ce résultat devra bien entendu être négatif. Extrait du compte-rendu du conseil des ministres :

Publié le 13/08/2020 à 10:37 - Mise à jour le 14/08/2020 à 15:57
Lecture 2 minutes

Nouvelle mesure pour les déplacements dans les îles : les résidents de retour de voyage et les personnes venant en Polynésie pour exercer leur activité, devront attendre le résultat de leur auto-test à J+4 avant de se rendre dans les îles. Ce résultat devra bien entendu être négatif. Extrait du compte-rendu du conseil des ministres :

Depuis le début de la pandémie du covid-19 en Polynésie française, le gouvernement fait en sorte de protéger les îles en prenant des mesures strictes portant notamment sur l’interdiction de circulation inter-archipels et inter-îles. C’est à ce prix que, à l’exception de Tahiti et Moorea, les autres îles de la Polynésie française ont été jusqu’à présent épargnées : il a fallu simplement procéder à l’extraction de deux personnes, de deux îles différentes, sur toute la période précédente, toujours dans un souci de non propagation de l’épidémie, et avec un coût financier et humain important.

Lire aussi – Covid-19 : tout nouvel arrivant devra attendre le résultat de son auto-test pour aller dans les îles

Afin de sécuriser complètement les archipels de l’introduction du covid-19, les personnes recrutées pour exercer en Polynésie française, arrivant de l’international, ou résidentes de retour de voyage, devront désormais avoir fait leur auto-test à J+4 et être certaines de ne pas être positives avant de rejoindre leur poste dans leur île d’affectation ou de résidence. Pour ce faire, il faudra s’assurer que ces personnes aient fait leur auto-test à la date indiquée et qu’un délai de 48h après le dépôt de l’auto-test à l’Institut Louis Malardé (puisque seuls les résultats positifs sont rendus) soit respecté avant leur départ.

Il est également indispensable, qu’à leur arrivée en Polynésie française, ces personnes appliquent le plus strictement possible les mesures barrières : distanciation physique et port du masque, le résultat négatif au test RT-PCR fait avant l’embarquement n’étant pas une assurance absolue de ne pas être porteur de virus ou de développer la maladie ultérieurement.Le ministère de la Santé a donné instruction à ses services d’organiser les départs de leurs agents rentrant de voyage à l’international, ou de ceux nouvellement affectés dans les îles, dans le strict respect de ces consignes. Il en va de même pour tout résident rentrant de voyage et qui devra respecter ces mêmes mesures.

Les autres sujets dans le compte-rendu du Conseil des ministres :
– Subventions pour des dossiers instruits par la Délégation pour le développement des communes
– Réactivation de la prime à la voiture propre
– Le Vice-président habilité à signer deux emprunts d’un montant total de 4,176 milliards Fcfp au titre du plan de financement du budget d’investissement de l’année 2020
– Indice des prix à la consommation: baisse de 0,8% sur douze mois
– Bilan du village du Tiurai 2020
– Campagne « Je suis ma famille, je suis mon Pays »
– Lutte contre la propagation de la covid : arrêté modificatif sur la réglementation pour le port du masque
– Lutte contre la propagation de la covid : recommandations avant des déplacements dans les îles
– Participation des écoles et établissements à la promotion du patrimoine culturel
– Subvention d’investissement en faveur de la Direction Diocésaine de l’Enseignement Catholique pour les travaux du collège-lycée Anne Marie Javouhey d’Uturoa
– Subventions de fonctionnement en faveur des Directions des enseignements privés Catholique, Protestant et Adventiste et de Te Pu O Te Mata Ora pour l’exercice 2020

infos coronavirus

Moetai Brotherson regrette que les aides de l’État ne soient pas indexées

Le député Moetai Brotherson était notre invité en plateau mardi soir. Nous avons fait un point avec lui sur la situation sanitaire et économique du fenua, mais aussi sur le procès en appel de Radio Tefana.