mercredi 27 mai 2020
A VOIR

|

Covid-19 : quelles mesures pour les établissements pénitentiaires ?

Publié le

Dans le contexte de grave crise sanitaire actuelle, l’administration pénitentiaire continue de fonctionner, comme les autres services de la Justice, pour assurer la sécurité de tous les concitoyens. Des mesures de précautions ont été prises à Tatutu et Nuutania.

Publié le 25/03/2020 à 18:22 - Mise à jour le 23/04/2020 à 17:06
Lecture < 1 min.

Dans le contexte de grave crise sanitaire actuelle, l’administration pénitentiaire continue de fonctionner, comme les autres services de la Justice, pour assurer la sécurité de tous les concitoyens. Des mesures de précautions ont été prises à Tatutu et Nuutania.

Des mesures de précautions ont été prises dans les établissements de Tatutu et Nuutania pour protéger les détenus ainsi que les personnels pénitentiaires de la contamination par le coronavirus.

Les restrictions de circulation s’appliquant à tous, cela a eu pour conséquence de suspendre les parloirs. Les familles des détenus comme les intervenants extérieurs ne pourront plus y accéder jusqu’à nouvel ordre. Aussi, des compensations financières sous forme d’allocations versées sur le compte « téléphone » sont prévues pour permettre aux personnes détenues de communiquer par téléphone avec leur famille et ainsi maintenir les liens avec les proches.

Ces restrictions ont pour seul but d’éviter que des contaminations aient lieu dans ce milieu confiné en respectant les gestes barrières absolument nécessaires pour la protection de tous.

L’Assemblée nationale vient d’adopter des dispositions pour favoriser les aménagements de peine et la sortie anticipée des détenus en fin de peine, ce qui permettra de soulager la détention. Ces libérations seront étudiées au cas par cas. Les détenus ayant commis des infractions graves, présentant une dangerosité ou ayant adopté un mauvais comportement pendant la période de confinement, ne bénéficieront pas de ces dispositifs.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Covid-19 : une application de suivi en cours d’élaboration...

Point sur la situation dans le Pays, intervention du ministre de la Santé... suivez notre édition spéciale en direct de la cellule de crise sanitaire du Pays dans notre liveblog :

Orages : vigilance jaune aux îles du Vent et...

Météo-France Polynésie a placé en vigilance jaune pour orages la zone : îles du Vent (Tahiti, Moorea-Maiao, Mehetia, Tetiaroa), et en vigilance jaune pour vent violent, Rapa.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV